Vague de licenciements sur les casinos d’Atlantic City


Trump Entertainment Resorts a, depuis la semaine dernière, commencé l’envoi de convocations à l’entretien préalable de licenciement à la plupart de ses employés basés à Atlantic City.

Selon l’aveu même de la société, le nombre d’emplois à supprimer est encore plus important que précédemment imaginé.

trump_plaza-2Trump Entertainment estime en effet qu’un peu plus de 1 000 emplois seraient perdus, 1 153 exactement, avec la fermeture du casino, le 15 septembre prochain. Ne resterai plus alors que le Trump Taj Mahal, pour le groupe.

Cette annonce intervient après la clôture de The Atlantic Club en Janvier dernier, entrainant la perte de 1 600 emplois.

Le marché des casinos d’Atlantic City (11 établissements), dans le New Jersey, vit actuellement de très sérieuses difficultés.

La situation financière périlleuse du Showboat, détenu par Caesars Entertainment, Inc., pourrait voir également quelques 2 100 travailleurs supplémentaires perdent leur emploi si des fonds ne sont pas trouvés avant le 31 août.

Même chose pour les 3 100 collaborateurs du Revel Casino Hôtel, inauguré il y a seulement deux ans, et déjà promis le mois prochain, à une vente aux enchères pour cause de faillite.

Le groupe Caesars, l’opérateur de casinos le plus important des Etats-Unis, a enregistré une perte de 386,4 millions de dollars. Au cours de l’année dernière, il a commencé à restructurer ses finances. En mars 2014, il a également annoncé son intention de fermer un autre établissement, dans le Mississippi cette fois.

Le New Jersey représentait le deuxième plus grand marché du jeu aux États-Unis, il y a encore quelques années en arrière, mais il s’est vu récemment dépassé par la Pennsylvanie.

Comme explications, on avance le concurrence poussée des casinos autour de New York et du Maryland mais également une augmentation de la fiscalité spécifique du New Jersey et Atlantic City.

Robert McDevitt,« Si le Trump Plaza ferme ses portes, Atlantic City aura perdu le tiers de ses casinos et le quart de ses employés dans ce secteur en moins de neuf mois  » indique Robert McDevitt, le président du principal syndicat des employés des casinos d’Atlantic City qui a demandé aux élus de l’État d’intervenir pour empêcher une «catastrophe imminente» qui affectera le tourisme et les recettes fiscales du New Jersey.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Croatie renforce sa position dans le Tourisme de bien-être

La Croatie renforce sa position dans le Tourisme de bien-être

1346 vues
17 mai 2019 0

L’Association des spas européens (ESPA) vient de tenir son congrès annuel dans la station...

Pourquoi Holidaycheck revient en tant que voyagiste

Pourquoi Holidaycheck revient en tant que voyagiste

1293 vues
16 mai 2019 0

Le groupe allemand Holidaycheck avait racheté Ecotour en 2012. Puis l’avait cédé en 2014...

Tourisme nudiste, une tendance qui ne faiblit pas

Tourisme nudiste, une tendance qui ne faiblit pas

1908 vues
15 mai 2019 3

Le nudisme, le naturisme, le natourisme… n’est plus si confidentiel que cela. Si le...