Vagabonder à cheval sur les hauteurs de Madagascar


C’est une belle initiative que propose l’agence de voyages Sélectour-Afat Eurovoyages Réunion : partir à la découverte des Hauts Plateaux de Madagascar, au départ d’Antananarivo, la capitale, forte de ces 2 millions d’habitants, 1200 m d’altitude, avec pour fil d’Ariane, le cheval.

Ce dernier a vu sa population diminuer durant ces dernières années, et il est apparu important aux dirigeants de l’agence de dynamiser l’élevage, associant ainsi développement économique et rural de Madagascar.

« Les hautes terres rouges de latérite s’y prêtent magnifiquement, puisqu’elles forment une ceinture à l’est de Tananarive, nom français de la capitale, site placée à 1400 m, et 2 h de route » explique ainsi Roselyne Moutoussamy, la directrice d’Eurovoyages Réunion.

Cette région partage un passé commun avec la France, puisque dès 1830, le Gascon Jean Laborde y établissait une fabrique de canons pour la royauté locale, fabrique dont on peut découvrir quelques vestiges. Puis 100 ans plus tard environ, l’état français induisait la construction d’un barrage hydro-électrique conduisant à la naissance du lac de Mantasoa.

Mantasoa est la petite communauté rurale, en bordure du lac, qui a donc pris son nom.

Mantasoa-chevalElle est située sur un des multiples bras composant le dédale de méandres de cet immense plan d’eau, de plus de 20m de profondeur, sillonnant entre les collines.

La partie hôtelière accueille les visiteurs sur la rive sud du lac, à 20 mn du village et propose de découvrir à pied, vélo, cheval, par ces sentiers de terre, et pistes gravières, les paysages ruraux et bucoliques, animés par la population autochtone de Madagascar.

Mantasoa-magagascarIci entre terre et eau, rives escarpées boisées pied dans l’eau, entrecoupées de grandes rizières, de prairies, de cultures et de maraîchages, on touche du doigt la beauté exceptionnelle de Madagascar.

« Petites unités villageoises éparpillées de-ci de-là, diguettes nous emmenant d’une rizière à l’autre, marchés et foires rurales, paysages sans limites constituent le squelette de nos ballades. Nous souhaitons promouvoir cette jolie région, proche de Tananarive et de son aéroport international, offrant la proximité de l’eau et des activités nautiques, mais aussi l’ « outdoor « sans contrainte  » conclut Roselyne Moutoussamy.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

MSC prend toute la mesure

MSC prend toute la mesure

5224 vues
8 juillet 2020 4

MSC Croisières annonce la création d’un groupe d’experts « Blue Ribbon Covid » et engage une...

Visiteurs prépare sa collection anniversaire

Visiteurs prépare sa collection anniversaire

1204 vues
6 juillet 2020 0

En 2021, le tour opérateur Visiteurs fête ses 35 ans et pour l’occasion les...

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

1436 vues
3 juillet 2020 0

Alors que l’Office du Tourisme d’Israël communique sur son action auprès de la cible...