Une puce implantée dans la main pour prendre l’avion ? oui c’est plausible.


Un voyageur hollandais est devenu la première personne à voyager sans une carte d’embarquement physique. Le passager avait une puce implantée dans sa main qui comportait tous les informations nécessaires à son voyage. C’est une expérience qui serait menée en collaboration avec SAS (la compagnie aérienne, pas Malko Linge, l’agent secret de feu Gérard De Villiers).

 

Le patron d’une société technologique est le premier à voyager avec une micro-puce

Andreas Sjöström est devenu le premier voyageur à utiliser la technologie sans fil dans un aéroport. Il a été en mesure de passer à travers la sécurité et embarquer son vol au départ de l’aéroport de Stockholm Arlanda grâce à une micro-puce implantée dans sa main.

Andreas Sjöström est le vice-président de la société Sogeti, qui met au point cette puce électronique.

puce electronique avion-sas scandinavian

La micro-puce a la taille d’un grain de riz !

La micro-puce NFC est très petite, elle a la taille d’un grain de riz. Elle est injectée dans la main, entre le pouce et l’index de l’utilisateur, à l’aide d’une seringue. La puce NFC émet une signature en radiofréquence de faible puissance qui est reconnue par des capteurs. Cette technologie n’est pas nouvelle, car elle est utilisée par exemple pour le déverrouillage des portes, le contrôle des téléphones, et les paiements numériques…

La micro-puce implantée n’est qu’une expérience

Scandinavian Airlines précise qu’elle cherche à créer une expérience innovante qui permettra aux clients de moins se préoccuper de documents d’embarquement. La puce implantée contenait le numéro du programme de fidélité du client. Il a pu monter à bord de l’avion, entrer dans les salons, et de passer par la sécurité sans présenter une carte d’embarquement. Mais, il ne s’agit pour le moment que d’une simple expérience.

puce electronique avion-sas scandinavian-2

Plein d’autres applications à venir

Pour le moment, il ne s’agit que d’une micro-puce ayant de simples informations.

Demain, il sera possible d’avoir un ensemble de données qui serviront au quotidien. Aujourd’hui et surtout en France, nous sommes très soucieux de la confidentialité des informations. Demain les mentalités changeront et nous nous servirons de ce type de puce par exemple pour aller voir le médecin qui chargera l’ensemble des informations collectées. Lors d’un accident, les sauveteurs auront à disposition votre dossier médical …

Voir la vidéo :https://youtu.be/ORDjQU5pBc0

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Climatisation des aéroports : Venise adopte l’Intelligence Artificielle

Climatisation des aéroports : Venise adopte l’Intelligence Artificielle

1755 vues
23 février 2024 0

Ce chef-d’œuvre de l’ingénierie informatique s’appelle Sybil, il a été créé par Alperia, un...

SpeedMedia et Orchestra ensemble enfin

SpeedMedia et Orchestra ensemble enfin

2581 vues
21 février 2024 0

Les deux plateformes de distribution de voyages, Orchestra et SpeedMedia Services, viennent d’annoncer leurs...

Pourquoi Airbnb veut à tout prix se diversifier

Pourquoi Airbnb veut à tout prix se diversifier

2509 vues
19 février 2024 0

Airbnb fait face à une année de nouveaux défis après les résultats positifs obtenus...