Une politique de visas plus souple pour l’Europe


Les acteurs du tourisme européens appellent les Etats membres de l’UE à mettre en place un code des visas de l’UE plus intelligent. CLIA, l’association des opérateurs de croisières et l’ECTAA, la confédération des agents de voyages et tour-opérateurs européens, viennent ainsi de débattre récemment sur la politique des visas au sein de l’Union Européenne.

Les deux associations ont demandé à l’UE d’apporter plus de flexibilité au code des visas de l’Union afin de faciliter l’entrée des touristes et des voyageurs étrangers tout en maintenant un haut niveau de sécurité.

Lors du Forum européen du tourisme de Luxembourg les 17-18 Septembre dernier, sous les auspices de la Présidence luxembourgeoise, l’ECTAA et CLIA Europe ont appelé les Etats membres à adopter rapidement la révision du code des visas qui avait été présentée en Avril 2014 et qui vise à simplifier les procédures actuelles de délivrance des visas de court séjour dans l’espace Schengen.

« Les goulots d’étranglement bureaucratiques qui existent actuellement empechent plus de six millions de personnes, des touristes potentiels, de visiter le continent. Ils contribuent également à faire de l’Europe l’une des régions les plus restrictives au monde en termes d’exigences de visa pour les touristes étrangers, et de détourner la demande vers des destinations une politique de visas moins restrictives, comme les États-Unis » expliquent les représentants de ces associations.

Selon eux, la conséquence majeure est que l’industrie du tourisme à l’intérieur de l’espace Schengen perd un potentiel de rectte de 5,5 milliards d’euros en contribution directe au PIB chaque année, ainsi qu’environ 113 000 emplois directs dans le secteur du tourisme.

Michel de Blust-Ectaa -Tourisme voyages

Michel de Blust, le secrétaire général de l’ECTAA, a notamment déclaré: « les procédures de visa et leur coût onéreux, sont un élément dissuasif pour voyager en Europe. Cela a un impact direct sur ​​l’économie en termes de manque à gagner ou de création d’emplois. Il est très important que les institutions de l’UE reconnaissent le potentiel socio- économique d’une politique de visas à puce sur le tourisme et l’économie, et qu’elles intensifient leurs efforts en cours visant à soutenir l’adoption rapide d’une politique européenne des visas vraiment intelligente avec des règles claires, simples, accessibles, abordables et efficaces. ».





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Sagrada Familia enfin en voie d’achèvement ?

La Sagrada Familia enfin en voie d’achèvement ?

2249 vues
12 avril 2024 0

Elle est en permanente construction depuis tellement d’années que la coexistence avec les grues...

Tourisme à Venise : par ici la monnaie

Tourisme à Venise : par ici la monnaie

3046 vues
9 avril 2024 0

Les visiteurs/touristes d’un jour de la légendaire Sérénissime qui ne voudraient pas payer les...

Tourisme aux Pays baltes : Riga, une destination lettone idéale pour un city-break

Tourisme aux Pays baltes : Riga, une destination lettone idéale pour un city-break

3039 vues
8 avril 2024 0

Riga, la capitale de la Lettonie est un bijou un peu méconnu que La...