Tourisme : tendances et chiffres en détail pour Premium Travel


Bruno Berrebi, patron du groupe touristique Premium Travel, ne fait pas souvent la Une des journaux et pourtant au fil des années, il a acquis de très belles marques du voyage en France comme La Française des Circuits, Australie Tours, Jet Set, Tapis Rouge ou encore Terres de Charme !

Ce boulimique de travail, humble et passionné, va innover bientôt avec le lancement d’une Marketplace dont on parlera ici prochainement. Il compte bien également relancer, pour la fin de l’année, sa destination fétiche : la Laponie Finlandaise dont il est leader incontesté en France. Enfin Covid ou pas, Bruno Berrebi va continuer à être en mouvement et à faire évoluer son groupe en fonction des attentes du consommateur.

La Quotidienne : Vous êtes un professionnel discret et pourtant le groupiste Time Tours a fait un très beau parcours depuis 18 ans !

Bruno Berrebi : Oui vous avez raison, les projecteurs ne sont pas ma tasse de thé ; je préfère plutôt que l’on considère mon travail et celui de mes équipes. Nous avons créé en 2002 avec mon père, le Groupiste Time Tours, car nous avions tous les deux une forte expérience du BtoC. Très vite, notre clientèle nous a demandé des voyages pour individuels en départs garantis.

Nous avons donc répondu à la demande en créant des circuits que nous vendions en individuels regroupés, ce qui nous a permis de créer notre propre gamme de GIR. Nous avons ainsi pris conscience de l’évolution des demandes, des exigences de la clientèle, mais également de la nécessité impérieuse de diversifier nos activités pour contrer les aléas des différentes crises.

LQ : Le développement de Time Tours s’est donc fait également par plusieurs acquisitions

BB : Sur la route du développement de nos GIR, nous avons rencontré la « Française des Circuits » qui nous apportait déjà, en tant que client, une excellente satisfaction. Ce choix stratégique a été très bénéfique, puisqu’il répond exactement à l’attente de nos clients.

L’évidence était là, nous avons en octobre 2018, racheté la Française des Circuits, afin d’acquérir une production de Tour Operateur et en retour donner à cette dernière une existence dans l’activité groupe dans le BtoB. La suite semble évidente, puisque pour être toujours aussi près de la demande des clients, nous avons développé le « à la carte » pour l’ensemble de notre clientèle.

Le rachat des marques Australie Tours, Alma Latina, Asie Infinie, puis il y a un an, de Jetset Voyages, nous a confortés sur l’exigence que nous avons pour la production de nos voyages. Nous essayons toujours de répondre à l’exigence de nos clients par notre connaissance du terrain.

La prochaine marque Alma Europa, devait sortir en mars mais le Covid 19 en a décidé autrement.

Les autres marques telles que Tapis Rouge, Terres de Charme ou encore Back Roads, sont des agences de voyages de luxe ou spécialisés. Ce large éventail de marques spécialisées nous permet de proposer des voyages de groupe, de l’individuel regroupé, mais aussi du voyage à la carte ainsi que du voyage de luxe.

LQ : Avez-vous vos propres réceptifs ?

BB : Effectivement, comme nous avons une forte volumétrie sur certaines destinations, nous avons décidé d’ouvrir nos propres bureaux dans certains pays tel que le Vietnam, le Laos, la Russie, la Colombie, la République Tchèque ou encore la Laponie où nous comptons 3 avions par semaine durant la saison. Cette option nous a ouvert le marché du BtoB.

LQ : Comment arrivez-vous à gérer des marques aussi différentes, en termes de positionnement et clientèle ?

BB : Chacune de nos marques est spécialisée dans son domaine et son savoir-faire. Les approches sont différentes aussi bien en termes d’achat que de commercialisation selon que l’on propose un voyage de groupe ou un voyage à la carte.
Time Tours est spécialisée dans les voyages de groupe pour le BtoC. Sa production couvre les 5 continents, et propose une gamme variée de circuits, séjours, escapades, week-ends et croisières, afin de répondre aux demandes de nos clients.

La Française des Circuits, est un tour Operateur BtoB, spécialisé dans les circuits itinérants à travers le monde, ainsi que les autotours. Sa production comporte une large gamme de produits variés allant du circuit traditionnel au plus confidentiel permettant de « voyager autrement », en plus petits groupes, sur de plus longues durées, par exemple.

Les autotours ont depuis quelques années de plus en plus de succès, car ils permettent de voyager en liberté, à son rythme, sans réelles contraintes.
East West Travel, constitué par les magnifiques marques d’Australie Tours, Alma Latina, Asie Infiny et Jet Set, est dédié aux voyages à la carte pour le marché BtoB.

Back Roads, Terres de Charme, Tapis Rouge sont des agences de voyages très spécialisées soit sur un continent, soit sur du charme ou du luxe.
Quant à Nowengo, le dernier né de notre groupe, il s’agit de notre market place qui nous permettra de commercialiser aussi bien nos produits maison, que ceux de nos confrères. Mais je vous en parlerai plus en détails quand nous aurons fixé la date de lancement.

LQ : Avez-vous des équipes dédiées pour chaque marque ou certaines peuvent être gérées par les mêmes équipes ?

BB : Oui bien sûr. Chaque entité est spécialisée dans un domaine d’activité dont les règles de négociation, d’achat et de commercialisation sont différentes. Il est donc logique et impératif de conserver cette spécificité et cette spécialisation. D’ailleurs quand nous avons racheté les marques qui sont venues compléter Time Tours, nous avons tenu à conserver les équipes en place, protégeant ainsi les emplois, mais aussi l’âme de chaque entité.

LQ : Avez-vous des équipes de votre groupe à l’étranger ? Pour des activités réceptives ?

BB : Comme je vous l’ai indiqué auparavant ; nous avons des bureaux à l’étranger. Ceci nous permet de maîtriser au mieux les achats et la production, et d’être particulièrement compétitifs et réactifs, en nous appuyant sur les connaissances et la grande maîtrise de chaque zone géographique de nos bureaux locaux.

LQ : Certaines marques sont revendues par la distribution. Avez-vous passé des accords avec certains réseaux ? Comment s’effectue la démarche commerciale ?

BB : Nous avons effectivement des accords avec certains réseaux de distribution auprès desquels nous sommes référencés. Une équipe commerciale dédiée par marque se charge de la démarche commerciale, de l’animation et du suivi de nos réseaux partenaires, en étroite collaboration avec la Direction Commerciale.
Ils organisent des formations, road shows, workshop, challenges de vente, participent à des salons organisés par les réseaux, etc…

LQ : Quelles sont les données chiffrées que vous pouvez donner pour 2019 en terme de nombre de clients et chiffre d’affaires ?

BB : Ayant été toujours transparent, je vous livre ci-dessous notre volume d’affaires et le nombre de clients en 2019, pour chacune de nos activités !

LQ : Quelles sont désormais les cinq plus importantes destinations vendues par votre groupe ?

BB : La destination qui nous a permis de nous lancer, il y a 18 ans, est la Laponie Finlandaise. Nous sommes depuis devenus un des acteurs majeurs du marché, avec 3 vols affrétés par semaine de mi-décembre à fin mars. Viennent ensuite les Etats-Unis, l’Australie, la Russie, le Vietnam, le Pérou, la Colombie.

Notre expertise et notre volumétrie nous ont permis de nous positionner sur ces axes naturellement depuis 3 ans avec un beau succès, je trouve. N’en citer que 5 avec la diversité de notre groupe est assez compliqué en fait et un peu réducteur !

LQ : Comment avez-vous géré cette crise liée au Covid-19 ? Quel impact pour le personnel ? Avez-vous pu bénéficier des aides proposées par le gouvernement ?

BB : Je tiens tout d’abord à remercier l’ensemble des équipes, qui ont géré cette crise avec le plus grand professionnalisme, beaucoup de courage, de patience et de dévouement.

Je souhaite également remercier tous les acteurs et les organismes de notre profession, qui ont œuvré auprès du gouvernement afin d’obtenir les aides indispensables à notre profession durant cette période.

Grâce à leur mobilisation, nous avons pu rapatrier rapidement tous nos passagers qui étaient bloqués aux 4 coins du globe. Ils gèrent actuellement avec une grande implication tous les reports de voyage, avec tout ce que cela implique.

Nos équipes sont toutes en télétravail, au moins jusqu’à fin juin. Nos points de vente devraient rouvrir au public vers le 22 Juin, si les conditions le permettent. Le retour des équipes dans les locaux se fera progressivement, en fonction des besoins et dans le respect des mesures de sécurité.

Tout est prêt pour accueillir nos collaborateurs dans les meilleures conditions. Comme la plupart des acteurs du métier, nous sommes actuellement en activité partielle, et nous guettons les signes de la reprise avec impatience !

LQ : Quand voyez-vous une reprise de votre activité ?

BB : Sans optimisme exacerbé ; je pense que nous reverrons les vrais premiers départs en août pour un tourisme ethnique, puis en septembre le business Travel et enfin le leasure en octobre/novembre si bien évidement le Covid ne refait pas son apparition à l’automne. Nous serons loin de notre exercice N-1, mais après ces 3 mois d’arrêt complet, chaque report et inscription sont des victoires pour notre secteur.

Au sein de notre Groupe, nous avons parmi nos destinations une petite pépite qui je l’espère trouvera un plus grand engouement que les autres axes. La Laponie Finlandaise saura sans nul doute faire la différence avec les autres destinations, car en plus d’être à 3h30 de vol, elle amène avec elle toute la magie de Noël, ce qui nous permettrait un excellent redémarrage.

LQ : Croyez-vous à de réels changements de comportements des demandes clients après cette pandémie sur le type de destination, d’hébergements en 2020 et après ?

BB : Je l’espère sincèrement. Néanmoins j’ai du mal à croire à un changement radical dans notre manière de voyager et donc de concevoir les voyages.

Le Covid, ne provient pas d’une pollution excessive ou anormale, mais d’une possible erreur humaine. Cet arrêt mondial de l’activité économique nous a tous amené à constater les valeurs importantes de notre vie. Il n’en reste pas moins qu’une de ces valeurs, identique pour tous, est notre liberté.

Nous continuerons donc à voyager, de manière identique ou différente, mais toujours avec cette même attente personnelle de notre voyage.

Notre métier évolue sans cesse entre les contraintes géopolitiques, climatiques et technologiques. Il nous montre aujourd’hui encore que ce dernier n’est pas figé et qu’il peut encore changer.

Alors oui, il y aura un avant et un après « Covid-19 », mais pas forcément pour les raisons qu’on pense. Une fois encore, notre métier devra s’adapter, comme beaucoup d’autres.

Propos recueillis par Serge Fabre





    2 commentaires pour “Tourisme : tendances et chiffres en détail pour Premium Travel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Coup dur pour le tourisme : le Japon subit et l’Indonésie provoque 

Coup dur pour le tourisme : le Japon subit et l’Indonésie provoque 


7 juillet 2020 0

Il y a des phénomènes naturels et d’autres qui le sont beaucoup moins. Comme...

Ponant boucle son Tour de France

Ponant boucle son Tour de France


6 juillet 2020 0

Ponant, le leader mondial des croisières d’expédition, a décidé d’élargir son offre touristique au...

Tourisme et Transport aérien : le Coup de grâce écologique

Tourisme et Transport aérien : le Coup de grâce écologique


3 juillet 2020 2

Tout le monde est bien d’accord sur la nécessité de sauvegarder notre planète ce...