Un réseau européen unique pour le voyage d’affaires


Cinq associations européennes majeures dans le domaine du Travel Management se sont réunies à Bruxelles le 23 février 2014 afin d’établir l’acte fondateur d’un réseau européen unique dont le but est de peser dans le débat européen sur tous les sujets portant, directement ou indirectement, sur l’organisation et la gestion des déplacements professionnels ou pouvant avoir des conséquences sur le voyageur d’affaires.

Cette initiative est la concrétisation logique de l’action commune menée en septembre dernier à l’occasion de la réforme du règlement CE n°261/2004 – Droits des passagers aériens par ces cinq mêmes associations lorsqu’elles ont co-signé un plaidoyer européen pour la prise en compte de la spécificité du voyage d’affaires.

Les membres fondateurs de ce réseau européen, baptisé ENACT, European Network of Associations for Corporate Travel, sont (par ordre alphabétique) :

ACTE EMEA (Europe Middle East and Africa), Association of Corporate Travel Executives, par la voix de Caroline Allen, Directeur Europe et Moyen Orient ACTE ;
AEGVE, La Asociacion de los Decisores en Viajes de Empresa (Espagne), par la voix de son président d’honneur, Augusto Pardo ;
AFTM, Association Française des Travel Managers, par la voix de son président, Michel Dieleman ;
BATM, Belgian Association of Travel Management (Belgique), par la voix de son président, Geert Behets ;
CORTAS, Corporate Travel Association (Pays-Bas), par la voix de son président, Herman Mensink

L’acte fondateur énonce notamment que « les Parties ont convenu de former un partenariat afin de représenter conjointement les intérêts de leurs membres au niveau européen dans un format officiel pour le bien de l’industrie et pour être la voix de la raison dans la dignité et le respect des normes éthiques les plus élevées. ENACT sera basé sur la synergie dans des domaines spécifiques, en s’appuyant sur les points forts individuels de chacune des associations pour favoriser l’industrie ».

Les membres fondateurs tiennent également à préciser qu’en aucun cas ce réseau ne sera utilisé à des fins commerciales visant à influencer le marché.

Au contraire, il s’agit d’une « plateforme commune et ouverte ayant pour but de promouvoir l’industrie du voyage d’affaires et d’agir comme un groupe de défense et d’actions (« advocacy group » au contraire du lobbying) et d’une seule voix » auprès des instances européennes.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi les métiers du tourisme attirent toujours autant ?

Pourquoi les métiers du tourisme attirent toujours autant ?

1971 vues
28 mai 2020 3

Dans un secteur du tourisme complexe, très concurrentiel et impacté par des crises exogènes...

Après Thomas Cook, un autre distributeur de voyages en grand danger

Après Thomas Cook, un autre distributeur de voyages en grand danger

14840 vues
26 mai 2020 3

La faillite de Thomas Cook restera l’un des plus grands traumatismes de la profession...

Les indépendants du voyage (Cediv) se lancent à fond sur la France

Les indépendants du voyage (Cediv) se lancent à fond sur la France

2576 vues
19 mai 2020 0

Le Cercle des Indépendants du Voyage (Cediv) est prêt à lancer des produits touristiques...