Tunisair poursuit sa reconquête


Slaheddine Blidi, le nouveau directeur général de Tunisair pour la France (depuis janvier 2013) et ses équipes, sont en passe de gagner leur pari.

Après une période de turbulences, « trop longue« , la compagnie a stabilisé son déséquilibre et renoué avec le chemin de la croissance.

Pour la saison écoulée, Tunisair France, en dépit d’une chute de 22.4 % des entrées touristiques, a réalisé un bon comportement avec 1 299 914 passagers transportés en 2013 (soit -9.3 % par rapport à 2012).

Evidemment, on ne peut dissocier la situation de la compagnie nationale avec celle du pays tout entier.
Les difficultés nationales ont ainsi plombé les comptes de la compagnie au niveau global même si finalement la casse a été bien limitée.

A Tunis, les dirigeants de la compagnie ont annoncé en effet, avec 3 709 814 passagers transportés du 1er janvier au 31 décembre 2013, avoir enregistré une baisse de 2.9 % du trafic passagers global par rapport à 2012 (3 819 653 passagers), une augmentation de 16.6 % par rapport à 2011 (3 180 750 passagers) et une augmentation de 0,3 % par rapport à 2010 (3 698 365 passagers).

Cette baisse de 2013 par rapport à 2012, s’explique par la grande chute de l’activité charter (moins 177 911 passagers/ -30.8 %) liée directement au transport des touristes dont le nombre a chuté, et ce malgré la bonne performance enregistrée sur le régulier (plus 72 821 passagers/+2.3 %).

La compagnie a pu compter heureusement sur l’apport de nouveaux visiteurs, principalement libyens, mais a subi de plein fouet le repli de la France, de l’Italie, de la Belgique et du Royaume-uni.

« Nous souhaitons retrouver notre niveau d’activité d’il y a deux ans » explique M. Blidi, financier de formation, qui a du batailler ferme pour maintenir ses parts de marchés et son revenue management, notamment pour faire face aux conséquences des grèves générales qu’a connu la Tunisie en 2013.

« Nous avons été contraints d’affréter de nouveaux avions pour acheminer nos passagers bloqués  » indique t-il ajoutant qu’il a fallu 4 à 5 jours pour absorber ce surcroît de trafic dont le bilan financier a été jugé « catastrophique« .

Aujourd’hui, les signes de reprise sont manifestes. Le marché « ethnique » (ressortissants tunisiens) fonctionne à plein et le marché tourisme donne des signes d’encouragement, notamment grâce à la volonté de certains tour opérateurs pro-actifs.

Côté flotte, la stabilité est toujours de mise. Tunisair exploite ses 30 appareils (principalement des Airbus) qui seront adaptés aux nouveaux standards de confort actuels.
« Nous allons peu a peu remplacer nos appareils et nous aurons à l’horizon 2015/2016 une flotte renouvelée, avec peut être quelques appareils de plus« .

La confiance des TO revenue, des engagements prometteurs et une politique volontariste sont les ingrédients qui devraient confirmer le retour en grâce de Tunisair auprès des professionnels et du grand public.

L’avenir de Tunisair devrait néanmoins passer par une période difficile (plan de restructuration nécessaire en vue de la préparation à l’ouverture opensky de 2016) et reste plus que jamais suspendue aux décisions du nouveau gouvernement tunisien seul à même de lui donner les moyens indispensables à sa continuité et à son dévelopement, notamment en termes de liquidités.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le transport aérien russe au bord de la banqueroute

Le transport aérien russe au bord de la banqueroute

1371 vues
29 juin 2022 0

Le transport aérien russe est victime d’une part, de la baisse des passagers, qui...

Le gouvernement italien bloque t-il réellement la vente d’ ITA ?

Le gouvernement italien bloque t-il réellement la vente d’ ITA ?

1396 vues
24 juin 2022 0

Le gouvernement italien a t-il intérêt à faire capoter la vente du transporteur Ita...

Brèves du ciel : Volotea, easyJet, Qatar Airways, French bee, Transavia France, Air France/KLM, etc.

Brèves du ciel : Volotea, easyJet, Qatar Airways, French bee, Transavia France, Air France/KLM, etc.

1885 vues
22 juin 2022 0

Akbar Al Baker, le PDG de Qatar Airways, et Guillaume Faury, le haut dirigeant...