TUI voit rouge


Le groupe TUI veut s’étendre au-delà de ses principaux marchés allemands et européens en ciblant notamment la nouvelle classe moyenne dans les marchés émergents et à croissance rapide. Le patron de TUI a voulu rassurer les investisseurs pour son programme de croissance « TUI 2022 ». La route est encore longue !

L’Inde et la Chine entre autres

TUI a annoncé vouloir développer de nouveaux marchés dans des régions telles que l’Europe du Sud, l’Asie et l’Amérique latine. Des pays comme l’Espagne, l’Italie, la Turquie, la Chine, l’Inde et la Thaïlande, le Mexique, le Brésil, le Chili et la Colombie sont considérés comme des marchés à fort potentiel de croissance.

1 million de clients supplémentaires d’ici 5 ans via l’online

Au cours des cinq prochaines années, la société a pour objectif de gagner au moins un million de clients supplémentaires à partir de ces nouveaux marchés. TUI souhaiterais cibler ces marchés par le biais d’une stratégie numérique plutôt que par le biais de canaux de vente traditionnels tels que les agences de voyage.

En Chine, les agences de voyages physiques sont encore puissantes

Les grands marchés comme la Chine ou l’Inde sont déjà bien occupés.

Il est toujours possible d’entrer dans ces marchés mais avec une politique de prix très agressifs. Le marché du voyage en Chine génère environ 56 milliards d’euros de chiffres d’affaires. Les agences en ligne « ne font que » 12 milliards d’euros. La plus puissante agence en ligne en Chine, Ctrip, représente 25 % du marché (en ligne) et emploie plus de 30 000 personnes. L’agence de voyages physique n’est pas près de perdre tout le terrain.

En Inde, le marché du tourisme est en forte croissance

Il est clair que le marché du voyage en Inde est en forte progression.

Selon les chiffres publiés ici et là, le volume d’affaires serait d’environ 40 milliards d’euros et toujours en forte progression d’une année sur l’autre. Pour se donner une idée, en France, le volume actuel du tourisme en France serait de 43 milliards d’euros (selon PhoCusWright) mais qui évolue désormais très lentement.

En Inde, les ventes en ligne représentent à peine 20 %. Comme en Chine, il y a un leader, c’est MakeMyTrip qui représente 48 %.

Ensuite on trouve Yaltra avec 24 % et Cleartrip avec 18 %. Sur ce marché en très forte croissance, il faudra faire avec les agences de voyages physiques.

En attendant TUI a revendu ses filiales non stratégiques

Après la vente de Hotelbeds, TUI a annoncé avoir vendu de façon définitive Travelopia, avec ses 50 marques spécialisées, au groupe de fonds d’investissements KKR pour 381 millions €. Le groupe va en profiter pour investir dans de nouveaux hôtels et des navires de croisière.

Les marchés sources de TUI souffrent

Parmi les marchés sources, la région du Nord, couvrant le Royaume-Uni et les pays nordiques, a vu le chiffre d’affaires baisser de 5 % à 1,2 Milliard d’euros. Dans la partie plus centrale, dont l’Allemagne, les revenus ont augmenté de 4,7 % à 1,14 Milliard d’euros, mais les pertes d’exploitation ont presque doublé à 52 M €.

On comprend la nécessité du groupe d’aller sur des marchés à forte croissance, cependant, il va falloir investir et s’adapter aux goûts des consommateurs locaux. La partie n’est pas gagnée !

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi TUI France met le paquet en publicité

Pourquoi TUI France met le paquet en publicité

1662 vues
24 janvier 2020 0

Si TUI Italie va fermer dans les prochains jours, il semblerait que TUI France...

Travel Europe lance la Laponie

Travel Europe lance la Laponie

1134 vues
23 janvier 2020 0

En ce début d’année 2020, Travel Europe met déjà le cap sur l’hiver prochain...

MSC toutes voiles dehors fait un grand pas en avant

MSC toutes voiles dehors fait un grand pas en avant

1230 vues
21 janvier 2020 0

MSC a passé une commande de 2 milliards d’euros aux Chantiers de l’Atlantique à...