TUI veut désormais produire sans polluer


Le géant TUI vient de publier un rapport sur le développement durable mis en place par le groupe allemand. Le rapport pour 2017 semble indiquer des progrès notables. Le maitre mot du groupe : « Better Holidays, Better World ».

Une stratégie ambitieuse jusqu’en 2020

Depuis 2015, la stratégie s’articule autour de quatre piliers fondamentaux : la société vise à créer un changement à grande échelle pour faire progresser le tourisme durable, dans ses propres opérations, à travers sa chaîne de valeur, ses clients et employés, et au-delà. L’année 2017 étant à mi-parcours de la stratégie, des progrès significatifs ont déjà été réalisés au cours des trois premières années.

TUI a la responsabilité de faire progresser le tourisme durable

Jane Ashton, directrice du développement durable chez TUI Group, déclare: « En tant que première entreprise touristique mondiale, le groupe à une responsabilité dans le tourisme durable. Trois ans après notre stratégie de six ans, nos objectifs demeurent difficiles. Mais avec les efforts de nos collègues et fournisseurs, et les collaborations fructueuses que nous avons engagées avec nos partenaires à destination et d’autres experts, nous sommes optimistes sur le fait que nous sommes sur la bonne voie pour offrir de meilleures vacances pour un monde meilleur. »

Les compagnies aériennes semblent être plus efficaces que les autres

TUI vise à exploiter les compagnies aériennes les plus efficaces en matière de carbone en Europe et à réduire l’impact carbone de ses activités de 10% d’ici 2020.
Les compagnies aériennes du groupe allemand seraient en moyenne 24 % plus efficaces en carbone que les six plus grandes compagnies aériennes européennes. Les premiers 72 nouveaux Boeing 737 MAX bien plus efficaces sur l’environnement ont été livrés en 2018. Ils émettent jusqu’à 14 % de CO2 de moins que leurs prédécesseurs.

Des croisières un peu plus meilleures pour l’environnement

Les croisières représentent un enjeu stratégique pour TUI. Le rapport montre une réduction de 5,5 % des émissions de CO 2 par nuit de croisière par rapport à 2015. On peut faire mieux.

Les hôtels sont majoritairement certifiés

80 % des hôtels détenus ou gérés par TUI Group auraient des certifications de durabilité. Il faudrait connaitre les critères retenus et les sociétés qui
s’assurent de l’accréditation. Cela mériterait un approfondissement.

TUI annonce plus de 20 millions de vacances « plus vertes et plus équitables » au cours des trois dernières années.

Les excursions bien plus durables qu’auparavant

1 024 000 excursions de la collection TUI seraient vendues avec le respect en matière de durabilité (augmentation de 31 % par rapport à l’année précédente). Ils répondent à des critères spécifiques de durabilité pour améliorer les bénéfices pour les populations locales et protéger l’environnement.

La Fondation TUI Care : des moyens pour la population locale

TUI investira 10 millions d’euros par an d’ici 2020 pour améliorer les impacts positifs du tourisme, en utilisant la Fondation TUI Care pour soutenir ce travail.
Ce sont 7,3 millions d’euros qui ont été mobilisés en 2017. Les projets de la « TUI Care Foundation » s’est élargi avec de nouveaux projets dans 20 destinations. Par exemple, il s’agit de soutenir l’agriculture durable en Crète ou protéger les éléphants en Thaïlande. C’est aussi améliorer les chances de vie de plus de 100 000 enfants.

Le groupe TUI encourage les collaborateurs

La proportion de femmes dans les postes de direction est de 34,1 % des postes de direction (contre 29,4 % en 2016). TUI Group encourage le développement des carrières internationales dans l’entreprise et apporte un soutien concret aux employés et à leurs familles lorsque leur prochaine étape de carrière les mènent à l’étranger. Cela fait partie d’initiatives durables.
C’est plutôt bien. Non ?

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Quotidienne a testé pour vous : La Business d’Air France entre Singapour et Paris

La Quotidienne a testé pour vous : La Business d’Air France entre Singapour et Paris

1043 vues
21 février 2020 1

Nous avions un vol prévu entre Singapour – Fuzhou – Paris et malheureusement le...

Le Sri Lanka cherche des sous pour relancer son tourisme

Le Sri Lanka cherche des sous pour relancer son tourisme

1336 vues
20 février 2020 0

La Direction du Tourisme du Sri Lanka voudrait bien obtenir un budget du gouvernement...

Tourisme et coronavirus : pourquoi on annule tout azimut

Tourisme et coronavirus : pourquoi on annule tout azimut

2192 vues
19 février 2020 0

Si le salon aéronautique de Singapour qui s’est miraculeusement déroulé, il y a quelques...