Travel Europe : un grand rôle au Tyrol


Créateur de voyages, Travel Europe vient de confier la direction de sa marque commerciale, Visit Europe, à Cyril Cousin. Helmut et Anton Gschwentner peuvent ainsi se concentrer sur le développement de la maison mère, Travel Europe, cas à part par sa structure dans le monde des TO. Exceptionnellement, on vous invite au cœur secret de l’entreprise.

Pour rejoindre le siège de Travel Europe, il faut d’abord prendre un avion pour Munich, puis un transfert de 2 heures vers le Tyrol autrichien, et rejoindre Stans, un joli village de seulement 1 800 habitants. C’est là, dans l’hôtel familial Schwarzbrunn, qu’est né le TO pour, dans un premier temps, développer l’accueil des vacanciers français à l’hôtel.

Logiquement, les Gschwentner ont commencé à proposer d’autres destinations et l’entreprise a grandi au point qu’en 2005, le déménagement vers de plus vastes locaux fonctionnels s’est imposé.
Mais sans quitter le village des origines. Stans se trouve ainsi à héberger le TO leader sur l’Europe.

Le lien avec la France est toujours dans l’ADN de Travel Europe : l’an passé, sur les 270 000 clients tous marchés confondus, 171 401, précisément, voyagèrent depuis l’Hexagone.
Leurs destinations préférées ? L’Autriche, bien sûr, puis la Croatie, le Portugal, la République Tchèque…

Pour gérer ce flux d’activité depuis Stans, ils sont 135 spécialistes dans de beaux locaux vitrés de 2200 m2. En ouvrant les portes, on y entend parler ici en espagnol et en portugais par 2 équipes d’un total de 14 personnes dont une majorité venue de ces pays ; là, pour la langue française, 20 interlocuteurs répartis en 3 équipes ; et ainsi de suite selon les destinations, en anglais, allemand, tchèque, serbo-croate…

La partition est bien réglée : la recherche de prestations hôtelières, la conception de circuits, la promotion, le dialogue avec les agents de voyage, avec les 30 collègues de Visit Europe à Paris et les 80 répartis en Europe dans 15 bureaux délocalisés.

Car c’est une spécificité de Travel Europe : plutôt que de confier ses clients à des réceptifs du pays d’accueil, le choix unique a été fait d’ouvrir une propre antenne.

Au plus près du terrain, avec la connaissance de la législation nationale, et des interlocuteurs dans la langue locale et celle du touriste, chaque bureau dispose d’une rapidité inégalable d’intervention pour répondre à tout aléa ou problème imprévu en liaison directe avec le siège de Stans.

Un business model qui, en ces périodes d’interrogation des futurs vacanciers, fait de Travel Europe et Visit Europe une réponse à la demande de sérénité.

Rien d’étonnant en fait : il suffit de laisser promener son regard sur les splendides paysages du Tyrol autrichien pour comprendre que cette sérénité omniprésente ne pouvait que couler dans le sang d’Helmut, d’Anton, et de leurs proches et collaborateurs.

Yves Pouchard





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Travel Europe lance la Laponie

Travel Europe lance la Laponie


23 janvier 2020 0

En ce début d’année 2020, Travel Europe met déjà le cap sur l’hiver prochain...

MSC toutes voiles dehors fait un grand pas en avant

MSC toutes voiles dehors fait un grand pas en avant


21 janvier 2020 0

MSC a passé une commande de 2 milliards d’euros aux Chantiers de l’Atlantique à...

MSC dans la bataille pour sauver le corail

MSC dans la bataille pour sauver le corail


20 janvier 2020 0

La Fondation MSC MSC Foundation, une organisation privée à but non lucratif créée par...