Travel Europe revisite les contours de l’Europe


A peine ouvert à Edimbourg en Ecosse son 15ème bureau, Travel Europe installe le 16ème à Tirana, capitale de l’Albanie. Une destination émergente à fort potentiel pour 3 circuits et 3 séjours balnéaires. Avant d’aller encore plus loin.

Longtemps fermée, l’Albanie, face au talon de la botte italienne, s’ouvre et se transforme à pas de course. Le pays n’a déjà plus rien à voir avec celui que l’on pouvait visiter il y a seulement cinq ans et chaque année amène son lot impressionnant de mutations. Fidèle à sa réputation de défricheur, Travel Europe lui voit un bel avenir.

« Pour notre première saison de mi-avril à mi-octobre, nous profitons des trois vols hebdomadaires de Tansavia depuis Paris et par d’autres compagnies au départ de quelques villes en régions pour un objectif de 3000 clients, explique Helmut Gschwentner (photo), Directeur général.

« En 2020, nous affréterons nos propres vols charter depuis Paris, Nantes, Toulouse, Brest, Marseille, Bâle, Rennes, Bordeaux, Lyon et Brive pour emmener 9000 personnes à la découverte de cette belle destination. »

De quoi conforter la place de leader du voyage en Europe du TO d’origine autrichienne qui aura, toutes activités confondues, séduit 270 000 clients (dont 170 000 Français) en 2018 pour 125 millions de CA grâce à ses créations en marque blanche adoptées et diffusées par nombre de voyagistes, et sa propre vitrine grand public en France, Visit Europe.

Nation salvatrice de l’occident

Née sur son territoire actuel qu’en 1912, l’Albanie ne compte que 3 millions d’habitants sur une géographie très montagneuse, mais 7  millions d’expatriés à travers le monde. Une diaspora souvent passée par l’Italie où beaucoup ont fait souche avant de repartir plus loin comme la famille d’un certain Robert de Niro.

L’écrivain Ismael Kadaré, les comédiens James et John Belushi (The Blues Brothers), le chorégraphe né en France Angelin Preljocaj portent haut les couleurs albanaises comme Mère Teresa, qui a donné son nom à l’aéroport international de Tirana.

Partout, on y célèbre encore davantage Skanderbeg, héros national et sauveur trop méconnu du continent.

Au XVème siècle, ce stratège sut fédérer les princes pour constituer une armée et empêcher les troupes ottomanes dix fois plus nombreuses d’atteindre l’Adriatique. Après avoir conquis Constantinople et anéanti l’Eglise d’Orient, les Ottomans voulaient envahir l’Italie pour détruire Rome et l’Eglise d’Occident afin d’islamiser toute l’Europe. Skanderbeg leur coupa la route durant 25 ans, jusqu’à l’abandon du projet turc.

Auréolé par la papauté, l’intrépide albanais fut considéré par Voltaire et Napoléon 1er comme l’un des plus grands généraux de l’histoire à l’égal d’Alexandre Le Grand. Sa statue équestre est omniprésente dans le pays. Une page d’histoire que l’on réapprend donc lors d’un voyage en Albanie en plus des plaisirs de belles plages de sable, de sites archéologiques romains et grecs, comme Apollonia, de villages de charme, tel Berat, et… d’une
gastronomie savoureuse aux influences bien mariées de tous ses voisins.

Orient, nous voilà !

Visit Europe et Travel Europe invitent à s’imprégner de l’Albanie en 8 jours avec « Charmes de la péninsule balkanique », incluant passage en Macédoine du Nord et Grèce, « Circuit en étoile », pour ne pas changer d’hôtel au quotidien, et « Combiné découverte » avec l’ile grecque de Corfou en option.

Pour les séjours, le choix est entre hôtels 3, 4 ou 5*, dont le Grand Blue Fafa Resort à Golem, pieds dans l’eau près de Durrës.

Dorénavant, le TO décline ainsi à travers l’Europe pas moins de 19 destinations en circuits classiques, 3 en circuits entre solos, 8 destinations en petits groupes de 20 maximum, 12 combinés sur plusieurs pays, 12 circuits en étoile et 8 autotours, sans oublier les croisières sur les côtes de Croatie.

« Nous sommes en phase avancée d’étude d’implantation de nouveaux bureaux, et donc de nouvelles propositions de voyages, du côté de la Norvège et du Bénélux, Belgique-Pays Bas-Luxembourg, conclut Helmut Gschwentner.

Mais aussi en Géorgie, Arménie, Emirats Arabes Unis et Oman… Après Visit Europe, le concept Visit Orient est lancé !

Yves Pouchard





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Quark Expeditions : des vacances venues du froid

Quark Expeditions : des vacances venues du froid

1361 vues
24 mai 2019 0

Depuis 1991, Quark Expeditions s’est spécialisé dans les expéditions tourisme dans l’Arctique et l’Antarctique,...

Thomas Cook Voyages : accords et désaccords

Thomas Cook Voyages : accords et désaccords

1588 vues
23 mai 2019 0

Les analystes boursiers (et certains organes de la presse professionnelle tourisme), s’en donnent à...

Un été touristique des français qui s’annonce très favorablement

Un été touristique des français qui s’annonce très favorablement

1407 vues
22 mai 2019 0

Hier matin avait lieu la conférence de presse des Entreprises du Voyage, le syndicat...