Trafic aérien Nice Paris : un bonnet d’âne pour la ponctualité


Un rapport vient de dénoncé le mauvais classement des liaisons aériennes vers Paris et Lyon au départ de Nice Côte d’Azur. Déjà pénalisé par l’absence d’une liaison ferroviaire rapide entre la Côte d’Azur et la capitale, sans évoquer les retards parfois très importants, Nice doit également subir depuis peu un trafic aérien des plus aléatoires vers Paris. Cette ligne est pourtant la seconde plus importante en termes de trafic 2,7 millions pax par an) talonnant celle reliant Toulouse à Paris.

Or un rapport de l’Autorité de la qualité de service des transports remis au secrétaire d’Etat a constaté que la liaison aérienne entre Nice et Paris (Orly et CDG) serait l’une des moins ponctuelles (la distance peut être ?) alors que celle entre Nice et Lyon est championne des annulations.

Selon cette étude le nombre de vols annulés entre la côte d’azur et la capitale de Gaules a plus que doublé l’an dernier avec un pourcentage de 4,5 %. Ce serait même toujours selon ce rapport la liaison la moins faible de France.

Un constat par ailleurs confirmé par nombre de cadres obligés d’emprunter la ligne qui se disent confrontés à la multiplication des retards et annulations.

Un fait qui a amené Eric Ciotti, président du Conseil Général a interpellé il y a quelques mois le gouvernement et la compagnie nationale à ce sujet.

Cette situation est d’autant plus mal ressentie sur la région azuréenne que l’aérien reste le seul moyen de désenclavement de la région non seulement vers Paris ou les grandes villes de France mais aussi vers l’Europe.

Enfin l’aérien est essentiel à l’activité touristique de cette région non seulement pour les loisirs mais aussi et surtout pour le tourisme d’affaires avec les nombreuses manifestations professionnelles et congrès qui se tiennent tout au long de l’année à Cannes, Nice et Monaco.

C’est enfin le moyen de transport le plus utilisée par les cadres et employés des industries de pointe comme la haute technologie (Sophia Antipolis) ou l’industrie aromatique grassoise pour les plus concernées.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Thomas Cook Voyages : accords et désaccords

Thomas Cook Voyages : accords et désaccords

1479 vues
23 mai 2019 0

Les analystes boursiers (et certains organes de la presse professionnelle tourisme), s’en donnent à...

Un été touristique des français qui s’annonce très favorablement

Un été touristique des français qui s’annonce très favorablement

1361 vues
22 mai 2019 0

Hier matin avait lieu la conférence de presse des Entreprises du Voyage, le syndicat...

Comment Cannes veut séduire les start ups du Tourisme

Comment Cannes veut séduire les start ups du Tourisme

1291 vues
21 mai 2019 0

Déjà bien positionnée sur l’accueil de salons professionnels du tourisme et destination favorite des...