Toute l’Europe en reconquête de son tourisme


L’Europe vient à la rescousse d’un secteur touristique partout meurtri. Malgré la menace d’une éventuelle reprise de la pandémie dans les semaines à venir, une grande partie des pays du vieux continent sont partis, depuis hier lundi, à la reconquête du tourisme en ouvrant leurs frontières.

« Le but de chacun des pays de l’Union est de sauver la saison estivale, évitant ainsi une catastrophe économique encore plus grande » explique Jean-Pierre Mas, le Président des Entreprises du voyage. Et de rappeler que le tourisme représente le chiffre non négligeable de 10 % du produit intérieur brut (PIB) dans l’ensemble de l’Union européenne, employant plus de 27 millions de personnes.

À quelques exceptions près, comme dans le cas de l’Espagne (qui n’ouvrira que le 1er juillet prochain), pratiquement toutes les principales destinations de l’Union européenne ont rouvert hier leurs frontières intérieures, signal fort du départ de la saison estivale.

Viennent ensuite les recommandations de la Commission européenne, qui a encouragé les États membres à « lever les contrôles aux frontières intérieures et rétablir la libre circulation » à la mi-juin.

Dans le sillage de l’allocation dimanche du président de la république, la France a quand à elle levé les restrictions sur l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg, tandis qu’avec ses autres voisins, elle fera de même en fonction de la réciprocité.
Par exemple, avec l’Espagne, ce sera à partir du 01 juillet, date fixée par le gouvernement de Pedro Sánchez pour la réouverture du tourisme international.

Avec l’Allemagne, toutes les frontières de Schengen sont désormais ouvertes, à l’exception de la Norvège et de l’Espagne.

Actuellement, la Grèce permet aux touristes de 29 pays européens d’entrer, dont l’Espagne et la Belgique. Le Portugal accueille également des touristes internationaux depuis deux jours bien qu’il ne le fasse que par avion, car les frontières avec l’Espagne continuent d’être fermées.

L’Autriche, quant à elle, lève les restrictions sur 31 pays européens ce mardi 16 juin, bien qu’elle les maintienne avec la Suède, le Portugal, l’Espagne et le Royaume-Uni.

L’Italie était déjà ouverte début juin pour tous les pays de l’espace Schengen.

Dès fin juin, l’Italie compte également sur le retour des marchés de proximité qui représentent 56 % de son tourisme international.

La stabilité des prix pratiqués par le système d’hébergement italien, avec un coût moyen de 97 euros la chambre au mois de juin pour les réservations online, devrait également favoriser la reprise.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Voyages annulés : UFC et CLCV saisissent le conseil d’Etat

Voyages annulés : UFC et CLCV saisissent le conseil d’Etat


6 juillet 2020 0

Une ordonnance permet aux voyagistes de proposer aux clients un bon d’achat ou un...

Ou en sont les clients lésés par la faillite de Thomas Cook voyages ?

Ou en sont les clients lésés par la faillite de Thomas Cook voyages ?


2 juillet 2020 1

L’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme vient de faire un point chiffré de la...

Flash Info : Enfin des nouvelles de IFTM Top Resa 2020

Flash Info : Enfin des nouvelles de IFTM Top Resa 2020


23 juin 2020 0

En 2019, IFTM Top Resa a accueilli 34.150 visiteurs, 1.700 marques dont près de...