Tourisme œnologique : l’OMT met de l’eau dans son vin


Lors de la troisième Conférence de l’OMT sur le tourisme œnologique qui s’est tenue à Chisinau (République de Moldova) les 6 et 7 septembre 2018, l’OMT a recommandé de faire une place au tourisme œnologique dans les politiques nationales de tourisme et de développement rural. Les deux journées de débat ont mobilisé des experts de 30 pays autour d’une priorité de l’OMT : accroître les avantages socioéconomiques du tourisme, en examinant des segments spécifiques tels que celui de l’oenotourisme.

Cette troisième édition de la Conférence de l’OMT était organisée en partenariat avec le Gouvernement de la République de Moldova. Elle a fait ressortir, dans ses conclusions, la nécessité d’associer les populations locales à l’ensemble de la chaîne de valeur touristique, et de lui en faire bénéficier, pour mettre le tourisme œnologique au service du développement rural.

Elle a également appelé de ses vœux des modèles de gouvernance permettant aux gestionnaires des destinations d’inscrire l’offre de tourisme œnologique à l’intérieur d’une conception globale du tourisme rural et culturel.

Parmi les principales conclusions de la Conférence, on retiendra la conviction de tous les participants qu’un tourisme œnologique étayé par des partenariats, un renforcement des compétences, des recherches fondées sur les données et un appui aux petites entreprises et aux entrepreneurs pouvait être un domaine porteur pour la création d’emplois, l’innovation et les nouveaux modèles de collaboration.

« La complexité du développement de l’oenotourisme et la diversité des acteurs impliqués exigent des modèles de collaboration innovants ; il nous faut abattre les murs et promouvoir de nouveaux clusters » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili.

La Conférence, qui a été ouverte par Pavel Filip (photo ci contre), Premier ministre, République de Moldavie, préconisait de réaliser des études supplémentaires pour mesurer et connaître les tendances du tourisme oenologique et le consommateur, et pour comparer les destinations à l’échelon international d’après les mêmes critères.

Elle a conclu aussi que, si l’on veut que le tourisme œnologique crée des possibilités d’emploi, il faut renforcer le capital humain et ses compétences dans le domaine des nouvelles technologies et de la durabilité, mais aussi ses compétences non techniques comme le travail en équipe et l’art de présenter l’histoire du vin.

Lors de sa rencontre avec le secrétaire général de l’OMT, M. Pololikashvili, le Premier ministre Filip, a qualifié le secteur vitivinicole de pilier essentiel de la stratégie de la Moldavie visant à attirer des investissements étrangers.

M. Pololikashvili a encouragé la Moldavie à tirer parti des autres plates-formes de promotion de tourisme et à accroître la connectivité avec les principaux marchés sources, en promettant le plein appui de l’OMT à la stratégie de développement du tourisme en Moldova.

La Conférence a débouché sur un total de huit grands domaines d’action : stratégie et gouvernance en matière de tourisme œnologique ; partenariats ; participation des populations ; appui aux petites entreprises et aux entrepreneurs ; contribution de l’oenotourisme au développement rural ; études sur les tendances et les consommateurs ; renforcement des compétences ; et alignement du tourisme sur les objectifs de développement durable.

Ces domaines d’intervention seront repris à la quatrième édition de la Conférence de l’OMT sur le tourisme oenologique qui se tiendra en 2019 au Chili. Le Portugal accueillera l’édition 2020.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi les problèmes financiers de Thomas Cook ne sont pas encore réglés ?

Pourquoi les problèmes financiers de Thomas Cook ne sont pas encore réglés ?

1091 vues
26 août 2019 0

Tout le monde était persuadé que le groupe Thomas Cook (TC) allait pouvoir être...

Thomas Cook passe sous le contrôle des chinois

Thomas Cook passe sous le contrôle des chinois

2424 vues
12 juillet 2019 0

Aujourd’hui, Thomas Cook annonce mener des discussions avancées avec le conglomérat chinois Fosun Tourism...

Les voyages font un tabac ? Resaneo sort une marque blanche pour les buralistes

Les voyages font un tabac ? Resaneo sort une marque blanche pour les buralistes

1535 vues
12 juillet 2019 0

Fort de plus de 300 marques blanches installées sur les sites d’agences de voyage,...