Tourisme en France : Biarritz surfe sur le succès


7 pays prospectés, 309 manifestations dans ses 3 centres de congrès (Bellevue, Casino Municipal, Gare du Midi) et à la Halle Iraty, 2 980 000 € de chiffre d’affaires de location de salles et prestations de services, 825 000 € de chiffre d’affaires apportés directement aux partenaires par le service promotion, 34 883 billets vendus pour 394 spectacles proposés à la vente, 21 477 visites au Phare et 2081 à la Chapelle Impériale, 80 prospects accueillis en éductours, 26 accueils médias, 1 681 512 connexions au site www.tourisme.biarritz.fr, 17 425 abonnés Facebook… voilà quelques uns des chiffres phares de l’office de tourisme et bureau des congrès Biarritz Tourisme en 2019.

Fort de ce bilan, Biarritz Tourisme vient de présenter son plan d’actions 2020. Celui-ci s’articule autour des 3 axes stratégiques de Biarritz Tourisme à savoir :
-Développer l’attractivité, motiver une fréquentation annuelle et accentuer les retombées économiques,
-Faire de Biarritz un modèle d’accueil touristique,
-Affirmer les valeurs de la destination et de son environnement.

Pour y parvenir, Biarritz Tourisme, seul, avec ses partenaires, ou sous la marque Biarritz Pays Basque, assure sa présence sur les grands RDV nationaux et internationaux du Tourisme. Tournées de prospection, participation à des salons et workshops, organisation de rencontres professionnelles et presse, invitation de prospects et accueils de presse font partie de l’arsenal déployé pour maintenir un démarchage très actif. Quant à la communication digitale, son développement reste une priorité.

Biarritz Tourisme met en avant la nécessité pour une destination comme Biarritz de travailler à un tourisme durable. En ce sens, la recherche de la certification « Destination internationale responsable » sera son grand chantier de 2020, en collaboration avec tous les acteurs touristiques de la destination.

Biarritz, à l’instar de 9 autres villes membres de France Congrès et Evénements, a pris la décision de se mobiliser en 2020 pour devenir « Destination internationale responsable », et s’engage à déployer une stratégie et des actions en faveur de l’accueil éco-responsable des visiteurs éphémères (participants à des événements, touristes d’affaires et touristes de loisirs).





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment Nice fait la guerre aux locations saisonnières

Comment Nice fait la guerre aux locations saisonnières

1539 vues
4 juin 2021 0

La ville de Nice veut restreindre la progression des locations de type Airbnb. Pour...

Côte d’Azur : Pourquoi le Vista Palace devient The Maybourne Riviera

Côte d’Azur : Pourquoi le Vista Palace devient The Maybourne Riviera

2430 vues
1 juin 2021 0

Le nouveau « Palace » accroché à son piton rocheux à Roquebrune Cap Martin...

La Covid pénalise lourdement les comptes de la SBM à Monaco

La Covid pénalise lourdement les comptes de la SBM à Monaco

1339 vues
31 mai 2021 0

Sans surprise en communiquant sur son exercice annuel « mars 2020 mars 2021 »,...