Tourisme en Europe de l’Est : Eastpak toujours droit dans ses bottes


Le tour opérateur lyonnais Eastpak ne réalisera pas cette année son chiffre d’affaire de 2019. Mais même si la Russie et l’Ukraine n’ont pas bien fonctionné pour cause de conflit, les bonnes performances de la Scandinavie et des Balkans devraient compenser, selon Serge Uramek, le président d’ Eastpak, cette catastrophe conjoncturelle.

« C’est d’autant plus rageant, précise t-il, que ces merveilleux pays qui sont nos deux destinations phares, représentaient environ 40 % de nos ventes avec les agences de voyagesIl nous faut nous habituer désormais à encaisser ces « accidents » sur certaines destinations qui arrivent quasiment chaque année sur tous les axes « .

Grande satisfaction en revanche pour tous les pays de la Scandinavie (avec beaucoup d’autotours) et pour l’Islande où Eastpak réalise de très bons scores. 

« Tous les voyants sont également au vert que se soit sur les Pays baltes, sur la partie Asie centrale (Arménie, Géorgie, Ouzbékistan) ou en Europe de l’Est méridionale avec des destinations comme le Monténégro, la Croatie, l’Albanie ou la Slovénie » indique Martine Dobez, la Directrice commerciale d’Eastpak.

« Les années covid ont été très difficiles pour la profession. Nous tenons ici à remercier les autorités de la profession, en premier lieu les EDV et le Seto pour leurs actions concrètes et efficaces« . 

Beaucoup de produits originaux dans la nouvelle brochure du voyagiste avec notamment de nouveaux produits sur la Scandinavie avec le Danemark, la Norvège, la Suède et la Finlande, « qui manquaient à notre palmarès en catalogue mais que l’on vendait déjà via le bouche à oreille » précise Martine Dobez.

Pour la rentrée 2022/2023, Eastpak pourra donc s’appuyer sur une large palette de destinations proposées en séjours ou en circuits, le tour opérateur déclinant toute sa production touristique en circuits-Autotours et Autotours sans voitures…(baptisés en brochure Circuits individuels) et également à la carte.

« Nous n’avons finalement pas d’autres choix que d’innover » souligne Serge Uramek qui rappelle que le circuit est, depuis maintenant 32 ans, la première source de chiffre d’affaire d’ Eastpak mais qu’il est fortement concurrencé désormais par le voyage en individuel.

Avec un portefeuille équilibré et des destinations variées et diversifiées, il lui fallait donc un produit atypique, nouveau, inédit dans sa programmation et c’est l’autotour sans voitures que lance désormais Eastpak avec par  exemple :

-un périple en Croatie où toutes les connections d’une île à l’autre se font en catamaran en complète liberté;
-un périple en Finlande où le client fera ses connections en train et séjournera 3 jours dans une famille Finlandaise en pleine forêt;
ou  un périple au Danemark, en Norvège ou en Suède avec les connections en bateau et en train toujours en totale liberté.

« Ce type de produits peut nous amener les points de croissance dont nous avons besoin en ce moment » conclut Serge Uramek.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’Icon of the Seas rejoindra la flotte de Royal Caribbean début janvier

L’Icon of the Seas rejoindra la flotte de Royal Caribbean début janvier

1644 vues
29 novembre 2023 0

Royal Caribbean accueille officiellement l’Icon of the Seas au sein de sa flotte. Après...

MSC Croisières fait le beau temps sur son île aux Bahamas

MSC Croisières fait le beau temps sur son île aux Bahamas

2254 vues
24 novembre 2023 0

MSC Croisières vient d’annoncer un nouveau programme de développement des infrastructures pour la réserve...

Navire zéro émission : Ponant avance ses pions

Navire zéro émission : Ponant avance ses pions

2501 vues
22 novembre 2023 0

Engagé dans le développement d’une nouvelle génération de navire zéro émission, Ponant a sélectionné...