Tourisme en Australie : Asia fait un bond en avant


L’Australie n’est pas une destination opportuniste pour le tour opérateur Asia. Elle figure dans la programmation depuis près de 25 ans et faisait partie des chouchous du fondateur d’Asia le regretté Jean Paul Chantraine. Aujourd’hui c’est Guillaume Linton qui dirige le voyagiste et, en grand connaisseur de la destination, il présentait hier midi le nouveau catalogue dédié Australie Pacifique Asia 2019.

« En Australie la plupart des visiteurs internationaux sont attirés par les grandes villes côtières (Sydney, Cairns, Perth, Adélaïde et Melbourne en tête), le Centre Rouge et le Kakadu (région du Top End au Nord), explique Guillaume Linton, cependant, les modes de découverte et les durées de séjour varient énormément selon les pays. Par exemple, les français vont privilégier les autotours dans le Centre Rouge ou entre les grandes villes du Sud, séjourner dans des ranchs dans le Kimberley et le Top End, s’intéresser à la faune sur Kangaroo Island ou plonger avec tubas ou bouteilles sur la Barrière de Corail… Par contre les touristes asiatiques préféreront rayonner à partir des grandes villes du Sud ou autour d’Ayers Rock au Centre, se languir sur les plages du Queensland ou observer les pingouins sur Philip Island près de Melbourne« .

Le Directeur Général connait parfaitement le pays pour y avoir passé trois années pleines pour le compte de son ex-employeur L’Oréal en 2004 avant d’intégrer Asia ensuite, recruté par Jean-Paul Chantraine, pour s’occuper comme chef de marché de la relance de l’Australie et de la zone Pacifique.

142 000 visiteurs français ont visité l’Australie en 2018 soit 10 % de plus qu’en 2017, preuve de l’engouement actuel d’une destination lointaine mais terriblement attractive pour les voyageurs européens.

« L’ambition est d’atteindre à la fin 2019, les 150 000 visiteurs français » précise t-il et se rapprocher des allemands et des anglais, principaux visiteurs du pays (mais toujours distancés par les chinois et les américains du nord).

L’Australie selon Asia

En 2019, le nouveau catalogue Asia sur l’Australie Pacifique (112 pages) a été totalement remanié, avec une présentation plus claire et plus pédagogique pour les familles, les couples, les groupes et les individuels. Un style Magazine où l’on retrouve des thématiques plus pointues et dans l’air du temps.

« Parmi les grandes nouveautés, toute une série d’adresses insolites, nos véritables coups de cœur, à vivre en ville ou en pleine nature » explique Florence Ichkhan, la chef de Marché d’Asia sur l’Asie Pacifique.

Et pour les amoureux d’évasion, il faudra découvrir notamment des produits tels par exemple que le Glamping écolo au Paperbark Camp àJervis Bay (page 29 du catalogue), les séjours dans un ranch à la Rawnstey Park Station dans les Fingers Rangers (page 35) ou bien encore la Découverte de la vie des cow boys à la Bullo River Station (page 50).

Consultez l’ensemble du Catalogue Asia Asie Pacifique ici

Une ode aux antipodes

Asia conserve son leadership sur les voyages en Australie avec 1 000 clients en 2018 pour un panier moyen de 4 000 euros. Il peut compter sur l’appui de tous les distributeurs français qui le plébiscitent pour la qualité de ses produits et de ses équipes en place.

« Il n’est pas évident, rappelle Yannick Barde, le co-Directeur de la Production, d’avoir un programme millimétré et d’obtenir de bons tarifs dans un pays à la taille autant démesurée « . Et de rappeler que la technicité notamment dans le domaine aérien (les portes d’entrée, et de sorties, multiples : Sydney, Melbourne, Darwin, etc. ajoutant à la complexité) est indispensable.

Un savoir faire dont Asia a depuis longtemps fait la preuve et qui lui permet aujourd’hui de réussir ses opérations commerciales (la dernière avec Leclerc Voyages notamment) auprès de ses clients séduit autant par le spectre très large des produits proposés mais également par l’excellent dosage subtil entre sophistication et démocratisation en matière de voyages.

Il contribue de plus largement à la fidélisation des clients de ses distributeurs. Ce qui ne peut qu’être profitable pour tout le monde.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La France et l’Italie parmi les plus généreuses pour le Tourisme

La France et l’Italie parmi les plus généreuses pour le Tourisme

1555 vues
4 décembre 2020 0

La France et l’Italie, chacune pour leur part, viennent d’annoncer des aides individuelles aux...

Transport aérien : pourquoi cette véritable descente aux enfers ?

Transport aérien : pourquoi cette véritable descente aux enfers ?

2450 vues
3 décembre 2020 4

Au moment où le transport aérien est violemment attaqué alors qu’il est en position...

Les grandes entreprises ne veulent plus de voyages d’affaires

Les grandes entreprises ne veulent plus de voyages d’affaires

3337 vues
2 décembre 2020 0

Selon l’enquête du Conference Board et de l’European Round Table (ERT), qui rassemble les...