Un tourisme en droite ligne


Il y a quelques jours, le Député (Gironde) des Républicains Yves Foulon et Eric Woerth, Secrétaire Général du parti, se sont penchés sur l’avenir du tourisme français. Ils constatent qu’à l’heure où le tourisme mondial est en forte croissance, « la France est en perte de vitesse dans ce domaine, contrairement à ce que le Gouvernement ou certains médias laissent entendre« . Ils ont présenté les principales mesures que leur famille politique mettra en œuvre dès, selon eux, « l’alternance de mai 2017 » en matière de tourisme.

« Notre pays perd, en effet, des parts de marché en termes de volume mais surtout de recettes, faute d’infrastructures attractives et d’un rapport qualité/prix concurrentiel. Aussi, afin de remédier aux difficultés d’un tourisme « subi », il est fondamental de nous orienter vers un tourisme « choisi » en repensant notre action de façon globale et en impulsant une vraie stratégie nationale, volontariste et conquérante » a notamment indiqué le député.

Le Secrétariat National au Tourisme des Républicains entend proposer une nouvelle politique touristique. A cette fin, il a organisé des auditions et des réunions avec les acteurs du secteur, ainsi que des débats thématiques pour aboutir à ces propositions :

le Tourisme incarné par un vrai ministre

« Pour un travail cohérent et efficace, cette organisation « Tourisme » doit pouvoir compter sur l’aide et les moyens  financiers et humains des différents ministères. C’est, en effet, seulement par la mutualisation des moyens que le secteur arrivera à exister pleinement permettant par là même la réalisation d’économies de fonds publics.

Le budget global du secteur du tourisme pourra être aussi augmenté par des ressources internationales à identifier et par l’utilisation de fondsEuropéens ou internationaux existants.

Des Projets d’Intérêt Touristique

Inspirés de la procédure des PIG ou des UTN (Unités Touristiques Nouvelles), des projets pourront être proposés par toute collectivité dans une combinaison d’acteurs publics, publics/privés ou privés. Ils donneront ainsi lieu à des appels à projets.

A l’Etat, en revanche, dans une démarche politique volontariste de promotion, de définir, au préalable, les axes stratégiques majeurs en favorisant notamment de grands chantiers ou en modernisant, par exemple, l’offre touristique.

L’aménagement touristique des territoires doit être pensé de façon transversale au sein de chaque ministère. Elle se doit, également, de prendre en compte les réalités du territoire et de sa population.

Des idées neuves et des initiatives favorisant la promotion de la France

– Favoriser l’émergence de « corners ou maisons de la France » dans les grandes villes internationales, lieu « France » au sein de pays émetteurs.

– « Un bâtiment hexagonal » dans l’esprit plus que dans la forme peut être créé avec des fonds essentiellement privés et organisé de la manière suivante :

• Au centre : une salle de spectacles, d’expositions et de congrès habilitée à recevoir des spectacles d’artistes français.

• Autour : des commerces, des restaurants, des cafés, une agence de voyages.

• A l’étage : des bureaux pour les associations, entreprises, écoles de langue, d’art…

Un grand potentiel « Français de l’étranger »

La présence française à l’international est très importante, il y a maintenant des députés et même un secrétariat d’Etat en charge de ces « Français de l’étranger ». Alors pourquoi ne pas canaliser ce potentiel au service du tourisme !

La communication par l’événement

La culture, l’histoire et le sport sont générateurs d’événements mondiaux et ont un impact indéniable sur le tourisme.

Des événements nationaux d’envergure internationale peuvent voir le jour, comme par exemple « Autour du 14 juillet » : une semaine culturelle et multi-régionale autour de notre Histoire.





    1 commentaire pour “Un tourisme en droite ligne

    1. Cela fait 18 mois que je dépense beaucoup d’énergie à expliquer que les acteurs du tourisme réceptif doivent s’unir pour gagner la visibilité internationale qui leur manque ainsi que la légitimité de représenter l’accueil touristique de toutes les régions, générateur d’emplois directs et indirects non délocalisables et de rentrées de devises à hauteur de 8% du PIB !
      j’ai rencontré les collaborateurs de Matthias FEKL à Bercy, j’ai sollicité l’élysée, les ministères, les politiques de la région Lyon et Auvergne-Rhône-Alpes.
      à ce jour, seul Laurent WAUQUIEZ à pris le temps de me répondre et semble avoir entendu mon appel.
      Aujourd’hui, mercredi 29 juin 2016, Laurent PINON d’EXCELYS TOURS et moi-même avons déposé les statuts de la FRENCH DMC ASSOCIATION;
      avis aux amateurs… les touristes ne vont pas venir tout seuls, c’est à nous professionnels du tourisme réceptif, transporteurs, guides, hoteliers, restaurateurs, musées publics et privés, propriétaires de sites sportifs, ludiques, d’aller les chercher TOUS ENSEMBLE…
      pour en savoir plus https://facebook.com/FrenchDMCAssociation​/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Monaco, cet été, tout électrique.

Monaco, cet été, tout électrique.

1519 vues
12 juillet 2019 0

Une flotte de 20 taxis électriques est désormais en test jusqu’au 31 octobre prochain...

Comment la Gare Nice Aéroport va rattraper son retard

Comment la Gare Nice Aéroport va rattraper son retard

2215 vues
10 juillet 2019 0

A l’horizon 2025, avec une première livraison partielle en 2021, la future gare Nice...

La circulation des TGV Paris-Milan encore suspendue

La circulation des TGV Paris-Milan encore suspendue

2316 vues
9 juillet 2019 0

Suite à une coulée de boue survenue dans la soirée du 2 juillet dernier...