Tourisme aux USA : Joe Biden veut récupérer ses billes


Au départ cela part d’un constat : en 2021, l’administration américaine note que les grandes compagnies aériennes ont gagné 700 millions de dollars rien qu’en frais d’annulation et de modification. Désormais les compagnies aériennes américaines devront déclarer en détail le prix total des vols, selon une règle présentée lundi dernier par le président Biden lui-même. Les frais supplémentaires au billet devant être indiqués au tout début de la vente.

Il s’agit donc pour le trésor américain d’exiger des compagnies aériennes et des sites Web de recherche de voyages qu’ils divulguent les détails des frais pour les bagages et/ou les changements de billets lors du premier affichage d’un tarif aérien.

L’administration Biden a ainsi proposé une série de règles pour renforcer la protection des consommateurs des compagnies aériennes.

« Les passagers des compagnies aériennes méritent de connaître le coût complet et réel de leurs vols avant d’acheter un billet« , a déclaré le secrétaire américain aux Transports, Pete Buttigieg.

Ajoutant : «Cette nouvelle disposition obligera les compagnies aériennes à être transparentes avec les clients sur les frais qu’elles facturent, aidant ainsi les voyageurs à prendre des décisions éclairées et à économiser de l’argent. »

Cette nouvelle règle s’appliquera à tous les tarifs aériens sur les vols au départ et à l’arrivée aux États-Unis.

Les compagnies aériennes devraient également permettre aux voyageurs accompagnés d’un jeune enfant d’acheter des sièges dans « tous les points de vente », ce qui était limité jusqu’à présent.

Airlines for America, l’employeur le plus important de l’aviation commerciale américaine, n’a pas commenté encore la disposition.

L’annonce du gouvernement fait partie d’un plan visant à promouvoir la concurrence et la transparence, dans le commerce, convenu en juillet de l’année dernière, qui vise à obtenir de meilleurs prix pour les consommateurs, à augmenter les salaires des travailleurs et à promouvoir la concurrence.

Le gouvernement de Joe Biden veut également introduire des réglementations plus strictes sur l’indemnisation des passagers pour les vols annulés ou retardés.

Il est même prévu que les compagnies aériennes  remboursent au voyageur si des services tels que le Wi-Fi à bord ne fonctionnent pas.

Actuellement, les compagnies aériennes américaines, comme les européennes, proposent un prix initial du voyage, auquel s’ajoutent des variations, plus ou moins importantes, tout au long du processus de réservation.

Tout cela devrait rapidement changer.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Aéroport Paris CDG : la question des trois terminaux 2A, 2C et 2D

Aéroport Paris CDG : la question des trois terminaux 2A, 2C et 2D

3054 vues
2 décembre 2022 0

Avec une certaine discrétion, ADP a prévu en décembre de fermer simultanément les terminaux...

De nouveaux membres affiliés pour l’Organisation Mondiale du Tourisme

De nouveaux membres affiliés pour l’Organisation Mondiale du Tourisme

2116 vues
1 décembre 2022 0

Les membres nouvellement admis de l’OMT reflètent la diversité du vaste secteur du tourisme,...

Le futur plus grand aéroport du monde adoubé par le prince héritier

Le futur plus grand aéroport du monde adoubé par le prince héritier

2318 vues
30 novembre 2022 0

L’Arabie saoudite est sur le point de construire l’un des plus grands aéroports du...