Tourisme au Sri Lanka : pourquoi on allège déjà les recommandations


Le président sri-lankais, Maithripala Sirisena, a exhorté les gouvernements à réviser les avis contre tous les voyages, mis en place après les attaques d’églises lors des festivités de Pâques. Plusieurs pays ont répondu à cet appel…

Le Sri Lanka a besoin des touristes

Le Sri Lanka a accueilli plus de 2,3 millions de visiteurs internationaux en 2018 et le tourisme est le plus important employeur du pays, soutenant une famille sur dix. Les attentats à Colombo contre des églises ont été menés par des extrémistes musulmans. La plupart sont morts ou emprisonnés.

Selon plusieurs sources, le pays ne comporte pas plus de risques qu’en France. La plateforme de la campagne, www.lovesrilanka.org , offre des conseils et des informations à jour, y compris des mises à jour de sécurité, pour le secteur de la voyage et les voyageurs. Bien entendu, il faut
vérifier les informations officielles lancées notamment par le ministère des affaires étrangères.

Certains TO se préparent à revenir dès le 01 Juillet prochain

Le ministère allemand des Affaires étrangères recommande désormais aux vacanciers « de faire particulièrement attention », d’éviter les lieux publics, de surveiller les actualités locales et de rester en contact avec les voyagistes et les compagnies aériennes.
Mais plus de véto pour un retour vers le Sri Lanka. Thomas Cook, Tui et DER Touristik, ont confirmé qu’ils allaient reprendre leurs vacances au Sri Lanka à partir du 1er juillet prochain.

D’autres pays ont également assoupli les règles

Hormis le gouvernement allemand, les autorités suisses et autrichiennes ainsi que la Chine ont relâché leurs conseils contre le voyage au Sri Lanka cette semaine. Le gouvernement allemand a partiellement supprimé son avertissement contre le voyage dans l’île.

On attend toujours une position de la France et de la Grande Bretagne

Malheureusement, la France comme le Royaume-Uni a maintenu ses recommandations contre tout voyage vers le Sri Lanka. Un groupe d’hôteliers sri-lankais, ont mis en place une campagne #LoveSriLanka pour persuader les touristes de revenir.

Dernièrement le SETO (Syndicat des Entreprises du Tour Operating), s’est à nouveau réuni en cellule de crise avec les principaux tour-opérateurs programmant le Sri Lanka.

Lors de cette réunion un point complet de la situation a été effectué. Il en ressort que les remontées des réceptifs et observateurs sur place confirment une normalisation de la situation locale.
Les sites officiels de conseils aux voyageurs de plusieurs pays européens, dont la France, ont été modifiés.

« Dans ce contexte les départs des voyages à forfait à partir du vendredi 7 juin 2019 sont à nouveau assurés par les tour-opérateurs selon les conditions commerciales en vigueur. Les tour-opérateurs, qui restent en étroite coopération avec leurs réceptifs, se tiennent à la disposition de leurs clients et des agences de voyages pour répondre à leurs interrogations » précise le communiqué.

Serge Fabre





    1 commentaire pour “Tourisme au Sri Lanka : pourquoi on allège déjà les recommandations

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bonnes vacances à tous !

Bonnes vacances à tous !

917 vues
15 juillet 2019 0

Toute la rédaction de La Quotidienne vous souhaite de joyeuses vacances d’été et vous...

Comment satisfaire ces touristes en mal de sensations ?

Comment satisfaire ces touristes en mal de sensations ?

1510 vues
12 juillet 2019 0

On pourrait croire que les touristes seraient effrayés par l’éruption d’un volcan ou un...

Départs de dernière minute : il reste encore des places en Tunisie

Départs de dernière minute : il reste encore des places en Tunisie

1783 vues
11 juillet 2019 0

Selon les professionnels de la distribution des voyages, notamment sur internet, les réservations traitées...