Tourisme à Nice : la surprise de l’été


Malgré la flambée du Covid, et la mise en place du pass sanitaire, la fréquentation touristique de Nice cet été a été exceptionnelle voire supérieure à l’été 2019 qui était déjà une année faste.

C’était totalement inespérée en début de saison notamment pour les hôtels niçois qui ont enregistré, en août, des taux d’occupation supérieurs à ceux de 2019. Si juin avait été un peu en retrait très vite le taux moyen d’occupation a bondi à 68 % en juillet et même à 85 % sur les dix derniers jours.

En août, le remplissage avoisine les 91,1 % avec des pics à 98 %. Bien sûr la clientèle française était majoritaire mais la clientèle internationale a effectué son retour grâce notamment à la reprise des vols à l’aéroport.

Si les Italiens étaient présents comme toujours grâce à la proximité géographique (Nice est située à 20 km de la frontière), on a assisté à la présence d’une clientèle européenne venue d’Allemagne, de Suisse, de Belgique, des Pays-Bas et des pays scandinaves.

Seuls les Russes, les Britanniques et les Asiatiques en raison des restrictions de déplacements étaient quasi absents. Selon une enquête du Comité régional du tourisme de la Région Sud 85% des professionnels déclarent avoir réalisé « une bonne saison » cet été.

Seul bémol la restauration. Selon Noël Ajoury, président de l’Umih (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) Nice Côte d’Azur, si les restaurateurs situés dans les zones touristiques du centre-ville sont satisfaits c’est plus difficile pour les restaurants plus excentrés qui ont enregistré jusqu’à 40 % de baisse de chiffre d’affaires

Les perspectives pour l’automne sont néanmoins favorables même si les événements comme l’Iron man, le salon du livre, et les congrès ont
été plutôt repoussés sur la fin du dernier trimestre. Toujours selon une enquête du Comité régional du tourisme de la Région Sud plus d’un professionnel sur deux se déclare confiant pour l’automne et l’hiver.

L’aéroport de Nice retrouve une partie de son trafic cet été

L’aéroport confirme que le trafic cet été à Nice aura été de 60 % à celui de 2019, dernière année en date pour un trafic normal.

En juillet l’aéroport a traité 930.000 passagers dont un peu moins de 50 % à l’international et en aout 1 035 000 passagers dont plus de 50 % à l’international.

Parmi les trois destinations les plus actives figurent Amsterdam, Londres, Genève. A noter que Londres, qui était la première ligne historique, a chuté à cause de la quarantaine et des mesures Covid.

Un rebond qui a obligé l’aéroport à rouvrir temporairement le Terminal 1 pour y traiter des vols internationaux nécessitant des conditions sanitaires spécifiques.

Un été marqué également par le retour des longs courriers notamment sur Dubaï et New York. Pour l’automne reprise se confirme avec près de 80 destinations desservies dont 60 à l’étranger.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un pari sur l’avenir : être tous agents de voyages

Un pari sur l’avenir : être tous agents de voyages

1487 vues
14 octobre 2021 0

Des voix s’élèvent pour savoir si les agents de voyages doivent adopter ou non...

Tourisme Loisirs et affaires : SriLankan Airlines reprend les vols directs depuis Paris 

Tourisme Loisirs et affaires : SriLankan Airlines reprend les vols directs depuis Paris 

1609 vues
12 octobre 2021 0

C’est Mr Ashok Pathirage, le Président de SriLankan Airlines, qui a tenu à venir...

La France : un enjeu majeur pour Nayef Al-Fayez, Ministre du Tourisme de Jordanie

La France : un enjeu majeur pour Nayef Al-Fayez, Ministre du Tourisme de Jordanie

1774 vues
11 octobre 2021 0

Pour la Jordanie, la France a toujours été un des meilleurs marchés européens, faisant...