Tourisme à Cuba : finies les croisières des Etats-Unis


L’administration Trump a imposé de nouvelles restrictions concernant les visites des citoyens américains à Cuba, interdisant les navires de croisières de s’y arrêter. L’objectif est d’isoler davantage le gouvernement communiste comme d’autres pays.

Les croisiéristes vont devoir s’adapter

Le Département du Trésor a annoncé que les États-Unis interdiraient dorénavant les croisières à Cuba. Cette décision amène les différentes compagnies de croisières à prendre des mesures concernant leurs itinéraires de voyages. Les voyages de groupe éducatifs et culturels nommés « people-to-people » ont aussi été interdits.

Steven Mnuchin (photo), secrétaire du trésor, a déclaré que ces mesures étaient prises en réponse à ce qu’il appelle le « rôle déstabilisateur » de Cuba dans l’hémisphère occidental, notamment son soutien au gouvernement du président Nicolas Maduro au Venezuela.

Bien évidemment, un soutien à un régime sanguinaire comme celui de Maduro est à considérer. Mais est-ce la vraie raison ?

Les navires de croisières étaient de bons pourvoyeurs de touristes

Les chiffres du gouvernement cubain montrent que 142 721 Américains sont arrivés à Cuba à bord de navires de croisières entre le 1er janvier et le 30 avril, soit plus que les 114 832 qui sont venus en avion. Les chiffres excluent les Américains d’origine cubaine qui rendent visite à leur famille sur l’île.

Parmi les croisiéristes touchés par ces restrictions figurent Carnival, Holland America, Seabourn, NCL, Royal Caribbean et MSC Cruises.

Les Européens ne sont pas totalement concernés par cette interdiction

Si un client est inscrit sur une croisière au départ des Etats-Unis, la compagnie de croisière ne devrait plus desservir Cuba.

Les agences ou les clients devront s’informer des modifications après de la compagnie de croisières. Sinon, les touristes européens (français, belges…) peuvent voyager sans problème vers l’île de Cuba avec notamment un package (avion + séjour).

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme en Asie : les passionnés présents au « Before PATA France»

Tourisme en Asie : les passionnés présents au « Before PATA France»

1147 vues
19 juin 2019 0

Guillaume Linton, patron d’Asia, a animé avec dynamisme la conférence du 14 Juin au...

Tourisme : que faire quand un parent ou un proche décède à l’étranger ?

Tourisme : que faire quand un parent ou un proche décède à l’étranger ?

1725 vues
18 juin 2019 1

Vous êtes en voyage à l’étranger. Un membre de votre famille ou un proche...

Mourir à Venise, ou ailleurs dans le monde : le casse-tête du tourisme

Mourir à Venise, ou ailleurs dans le monde : le casse-tête du tourisme

1254 vues
17 juin 2019 0

Durant ma carrière professionnelle, il m’est arrivé de devoir gérer le décès d’une personne...