Top of Travel reprend la main sur les clubs


« Il ne reste finalement plus beaucoup de tour opérateurs affréteurs » expliquait hier matin au Grand Palais à Paris, le président de Top Of Travel, lors de sa conférence de presse de rentrée, et il est vrai qu’avec Thalasso N°1/O’Voyages notamment, Helmut Stückelschweiger demeure l’un des rares voyagistes à faire encore le bonheur des agences de voyages de Province avec ses « baladeurs« .

C’est d’ailleurs avec ses départs multi-provinces que le voyagiste a bâti depuis plus de 20 ans sa réputation et enchaîné les bons exercices comptables comme celui de 2018, qui s’achèvera définitivement le 31 octobre prochain, avec un record en nombre de clients (95 000 clients contre 90 000 en 2017) et en chiffre d’affaires (77 millions d’euros, soit 13 % de mieux que l’année dernière).

« Avec 35 villes de départ c’est 92 % de nos clients qui utilisent nos vols affrétés » rappelle ainsi le président qui peut afficher un taux de remplissage de 90 % sur ses vols dont 40 % d’entre eux avec du business Groupes.

Un plan de transport musclé et maximisé taillé pour remplir le deuxième fondamental du système Top of Travel : les Clubs.

Actuellement 17 Top clubs sont proposés par le voyagiste sur quelques 16 destinations dont Madère, Malte, la Croatie ou le Portugal continental, trois destinations où il est toujours le leader.

« Nous avons de grandes ambitions sur notre concept Club, décliné en 2 grandes ambiances : Cocoon (calme et zen) et Tonic (plus dynamique) que se soit en termes d’animations, d’hébergements ou de restauration » précise Yann Richard, le Directeur Commercial de Top of Travel.

Et force est de constater qu’avec une belle progression sur la partie balnéaire, au Cap Vert, à Madère, aux Canaries ou au Portugal, son positionnement clairement affirmé en 2016 et 2017 a rencontré un plein succès en 2018.

«Le produit est la réponse idoine aux besoins actuels des vacances en tribu, en famille ou entre amis car nous adaptons le produit à son environnement et faisons de nos clubs des espaces à vivre, sans contraintes et sans industrialisation » martèle Helmut Stückelschweiger.

2019 et au delà

En 2019, Top of Travel veut atteindre 83 millions d’euros de Ca. Et 110 millions à l’horizon 2023. Rien d’inaccessible selon le président qui compte encore sur ses fondamentaux (départs multi-province, clubs, circuits, autotours et séjours collection), sur le développement de sa partie Groupes (35 millions d’euros visé en 2019), sur le rééquilibrage de ses saisons (actuellement l’hiver ne représente que 17 %) et bien évidement sur ses nouveaux Top clubs (50 prévus en 2023) dont certains devrait se situer, ô surprise, dans des destinations long courriers.

PR

 

« 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Sortie en avant-première de la Brochure Solea 2024-25 et sa nouvelle destination

Sortie en avant-première de la Brochure Solea 2024-25 et sa nouvelle destination

2391 vues
13 juin 2024 0

Le tour opérateur Solea présente en avant-première sa nouvelle identité visuelle que l’on peut...

FTI Voyages en faillite, quelles conséquences directes pour les agences de voyages ?

FTI Voyages en faillite, quelles conséquences directes pour les agences de voyages ?

3352 vues
10 juin 2024 0

L’insolvabilité de FTI Touristik, le troisième tour opérateur européen, continue de faire des vagues...

Hurtigruten lance son voyage « Pôle à Pôle »

Hurtigruten lance son voyage « Pôle à Pôle »

2699 vues
7 juin 2024 0

Le navire de croisière Hurtigruten annonce son voyage le plus ambitieux : l’ expédition...