Top of Travel, le TO qui marque sa différence


Top of Travel, c’est un Tour Opérateur principalement BtoB qui a toujours su marquer sa différence. A commencer par son PDG, Helmut Stückelschweiger, dont le nom est si difficile à retenir (pour les français) qu’il a toujours demandé à tout le monde de simplement l’appeler Helmut. Cette année encore, Top of Travel s’est démarqué de la plupart de ses concurrents en produisant une superbe brochure, non seulement annuelle (novembre 2022 à octobre 2023), mais une véritable brochure de 196 pages présentant pour chaque destination des propositions très détaillées de séjours hôteliers, de clubs et de circuits.

Pas question de proposer comme beaucoup, un petit document de quelques pages listant une ribambelle d’hôtels présentés dans de petits paragraphes, sortes de flyers plutôt à destination des agents de voyage qu’aux clients.

Pour Top of Travel la brochure se doit d’être au service du client et ce qui frappe le plus dans cette brochure c’est la volonté d’Helmut d’en faire un véritable magazine de voyage. Dès le début 26 pages ont été entièrement consacrées à la présentation des destinations.

Ces 13 doubles pages « rédactionnelles » sont dues aux superbes plumes croisées de Sophie Baillot (So Between) et de Jean-Pierre Chanial (ex-rédacteur en chef au Figaro), et sont une véritable invitation au voyage. Ces pages font rêver le lecteur qui trouvera dans les pages suivantes décrivant les produits la manière de réaliser ses vacances.

Cette brochure annuelle tirée à 130.000 exemplaires a été distribuée dès le début de l’hiver à plus de 1.800 points de vente. Le retour des agences a été particulièrement positif devant cette montée en gamme de la brochure.

Lors de notre entretien avec Helmut, celui-ci a insisté sur ce qui fait l’ADN de Top, le grand nombre de départs depuis la province, et pas seulement des grandes métropoles. Les provinciaux représentent environ 70% des voyageurs de Top of Travel. Des départs « charters » sont programmés depuis des petits aéroports locaux comme Cherbourg ou Deauville par exemple. Cela permet aux agences provinciales d’attirer une vaste clientèle locale.

Petit rappel nous précise Helmut, en 2019 Top qui était leader sur Madère, la Croatie, le Monténégro, la Jordanie et était sur le podium pour Malte, le Portugal Continental et l’Algarve (chiffres du SETO), avait réalisé un chiffre de 80 millions d’euros dont près de 40 % avec les groupes.

La période Covid fut alors « un vrai retour vers l’enfer » mais ajoute-il « il faut savoir tracer son chemin sans regarder en arrière ». Il y eut malheureusement quelques licenciements, certains ont pu revenir, et actuellement l’équipe est légèrement plus réduite mais a gardé toute sa vitalité.

Pour l’année 2022, Top of Travel a réussi, sans subventions, a dégager un bénéfice, petit, mais un vrai bénéfice ! Pour 2023, l’objectif est de réaliser un chiffre d’affaires de 50 millions (20 millions pour les groupes et 30 millions pour les individuels). Et si le gros du chiffre est réalisé pendant la saison été (d’avril à octobre) les résas de l’hiver ont été supérieures de 60% à l’objectif.

Pour 2023, Top of Travel a étoffé ses destinations habituelles, l’ajout de nouvelles destinations est prévu pour l’année prochaine. Deux nouveaux Top Clubs en Crète et en Croatie et deux nouveaux Top Clubs Cocoon au Monténégro et au Portugal permettent de proposer pas moins de 16 clubs.

Les circuits se déclinent soit en circuits accompagnés soit en formule autotour. Grande nouveauté 2023, les Top Flex qui sont des départs en packages dynamiques, viennent en complément des départs régionaux classiques. Et comme d’habitude pour les départs charters ou block-sièges, bagages et transferts sont inclus dans les tarifs Top.

La relation que crée la brochure « papier » entre le client potentiel et l’agent de voyage est très importante aux yeux d’Helmut Stückelschweiger car comme il le dit avec passion « l’humain est au cœur du voyage. La technologie ne doit pas faire oublier le voyage ».

Evidemment Top of Travel utilise de manière conséquente l’informatique et internet, mais pour Helmut ils doivent rester des outils au service du client et des agents, mais ne doivent pas prendre le pas dans le choix du client ni s’immiscer trop fortement dans la relation client-agent de voyage.

Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Celebrity Cruises fait le pari de l’Europe cet été

Celebrity Cruises fait le pari de l’Europe cet été

1714 vues
17 mai 2024 0

La capacité estivale 2024 de Celebrity Cruises sera cette année concentrée en Europe, avec...

African Eagle lance son Workshop Afrique pour les agences de voyages

African Eagle lance son Workshop Afrique pour les agences de voyages

2719 vues
14 mai 2024 0

African Eagle, le réceptif bien connu et reconnu du marché français, organise comme chaque...

MSC Croisières : Des croisières d’été et d’hiver pour tous les profils

MSC Croisières : Des croisières d’été et d’hiver pour tous les profils

2420 vues
13 mai 2024 0

MSC Croisières propose de nombreuses croisières aux Caraïbes pour l’été 2024 et l’hiver 2024/2025,...