TGV Ouigo, la nouvelle offre de la SNCF


La direction de la SNCF a dévoilé officiellement hier les caractéristiques de Ouigo, sa nouvelle offre TGV « low cost ».

La compagnie ferroviaire a indiqué qu’un million de billets seront proposés à moins de 25 euros.
L’écart devrait néanmoins être significatif par rapport aux tarifs « Prem’s » des TGV classiques pour justifier la différence de confort.

Bien sûr les trains Ouigo n’auront pas de première, ce qui permet de rajouter des sièges (1.200, contre 1.000 dans un train duplex classique), ni de voiture-bar.
Les voyageurs n’auront droit qu’à un seul bagage gratuit, et ils seront tenus d’arriver très en avance, le contrôle des billets se faisant à l’entrée du train.

Il sera très facile d’identifier visuellement les TGV Ouigo, les 4 rames à double étage auront ainsi une livrée bleu ciel spécifique.

La vente des billets se fera exclusivement par Internet.

Toutes ces mesures économiques seront néanmois subordonnées à la durée d’utilisation du train, point clé pour la rentabilité de l’opération.
Les rames Ouigo parcoureront 80.000 kilomètres par mois (un impératif), soit le double d’un TGV classique.
La nouvelle organisation de la maintenance, faite de nuit, devrait permettre, selon le communiqué, d’atteindre rapidement cet objectif.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Blocus touristique total au Royaume Uni

Blocus touristique total au Royaume Uni

3077 vues
18 janvier 2021 0

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, vient d’annoncer que le Royaume-Uni fermerait tous les...

Pourquoi le maire de Nice veut interdire sa ville aux touristes

Pourquoi le maire de Nice veut interdire sa ville aux touristes

2067 vues
15 janvier 2021 0

Pour endiguer l’épidémie de coronavirus qui prend dans les Alpes Maritimes une ampleur jamais...

Comment des fonds vautours ont mis la main sur Aeromexico, Avianca et Latam airlines

Comment des fonds vautours ont mis la main sur Aeromexico, Avianca et Latam airlines

2115 vues
14 janvier 2021 0

La faillite des trois géants latino-américains du transport aérien, tels que Latam Airlines, Avianca...