Au Sri Lanka, dans la maison d’un planteur de thé


Le Tea Trais Hotel est le premier établissement hôtelier du Sri Lanka à être intégré au sein du label Relais et Châteaux. Cette consécration n’est pas récente certes mais il a paru intéressant de découvrir qui se cachait derrière cet établissement typique et original.

Cinq authentiques résidences de planteurs de thé

Le Tea Trails est perché à 1250 mètres d’altitude, au cœur des plantations de thé, dans le centre du Sri Lanka et près de Hatton.
Tout a été rénové de façon luxueuse mais le mobilier est d’époque avec un service fabuleux et impeccable mené par un majordome.

Chaque résidence est personnalisée. Vous aurez le choix entre Castlereagh, Summerville ou Dunkeld qui se situent au bord du lac. Si vous avez la chance de séjourner dans la résidence Norwood, vous pourrez jouir d’une vue panoramique sur les montagnes. La résidence Tientsin est plutôt coloniale. Ces 5 résidences sont entourées des plantations de thés.

Des randonnées sont organisées

Si vous avez la force après un bon repas gastronomique, vous ferez des balades dans la plantation.

Vous aurez également l’occasion d’effectuer des excursions à vélo sur les routes escarpées et vous découvrirez des paysages incroyables face aux montagnes, aux lacs et cascades. C’est réellement unique.

Une famille célèbre au cœur d’hôtels prestigieux

C’est la famille Fernando, qui a fondé la société « Dilmah Tea » qui a créé une petite collection d’hôtels dont le Tea Trails. Leur objectif était d’offrir des expériences authentiques liées à l’histoire, la culture et la nature du Sri Lanka.

Enfin, la famille souhaitait concevoir et exploiter ces petits établissements avec des pratiques respectueuses de l’environnement.

D’autres établissements de luxe sont nés

La famille Fernando a ouvert en 2014, le Villa Cape à Weligama dans le sud du Sri Lanka. C’est un établissement qui comporte 40 suites luxueuses. L’hôtel a également rejoint la collection Relais & Châteaux.

La société hôtelière familiale a ouvert deux camps de tentes de luxe.

La Wild Coast Lodge sur une plage dans le parc national de Yala. Et le Red Rocks Beach Camp devrait être finalisé bientôt. Il est situé sur la plage de Kuchaveli, près du port de Trincomalee, sur la côte nord du Sri Lanka.

Le chef de famille vient d’un milieu rural

Né en 1930, dans le village de Pallansena dans le sud-ouest du Sri Lanka, Merrill J. Fernando (photo ci-contre) est originaire d’un milieu rural.

Il voulait devenir un dégustateur de thé, c’était à l’époque le domaine exclusif des expatriés britanniques. Il est devenu un des premiers locaux à être intégré.

Voulant aller plus loin, il a fondé après 38 ans d’efforts la marque de thé Dilmah qui défend l’intégrité, la qualité, l’authenticité et l’éthique. Ce n’était pas un challenge simple face à de grands groupes mondiaux.

Merril Fernando a su innover et a été récompensé. Depuis il a obtenu de nombreux honneurs et est aujourd’hui reconnu, entouré de ses deux fils, Dilhan et Malik (d’où la marque Dilhma).

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Toujours pas de tourisme au Canada, ni aux Etats Unis

Toujours pas de tourisme au Canada, ni aux Etats Unis

1263 vues
3 juillet 2020 0

Mises en oeuvre depuis le 18 Mars dernier et devant expirer le 30 Juin...

L’aéroport le plus fréquenté d’ Espagne

L’aéroport le plus fréquenté d’ Espagne

1218 vues
1 juillet 2020 0

Une question d’actualité à poser pour affirmer votre culture professionnelle à votre entourage :...

L’Office du Tourisme de l’Indonésie lance Bumbu

L’Office du Tourisme de l’Indonésie lance Bumbu

1416 vues
30 juin 2020 1

Bumbu, le premier magazine digital en français de la cuisine et de la gastronomie...