South African Airways jette l’éponge


La compagnie nationale d’Afrique du Sud cesse de voler après 86 ans d’histoire. Le gouvernement a pris cette décision en lui refusant une énième contribution d’argent avec pour conséquence directe que tous les collaborateurs de l’entreprise seront licenciés à la fin du mois d’avril.

South African Airways perdait de l’argent depuis 2008

Tout le personnel est remercié, la compagnie ne volera plus jamais. Cette décision gouvernementale survient au plus fort de la crise du coronavirus mais la situation financière catastrophique de South African Airways est bien antérieure à l’apparition de la maladie.

La compagnie aérienne, née en 1934, est morte à l’âge de 86 ans des suites d’une mauvaise gestion, accélérée par la crise sanitaire actuelle qui a causé le plus grande perte économique de l’histoire de tout le secteur. Depuis 2008, elle n’a réalisé aucun bénéfice.

Les collaborateurs recevront un mois de salaire par année de présence, si les actifs de l’entreprise le permettent. Les actifs les plus précieux de la compagnie sont les droits de vol et les slots (créneaux horaires), notamment ceux de l’aéroport d’Heathrow et de New York.

Une valse de dirigeants

Après une valse de dirigeants, des comptes annuels non approuvés et une gestion impossible au quotidien, la compagnie, en 2019, avait changé sa forme juridique pour pouvoir fonctionner et réclamé de l’argent public pour éviter la faillite. Devant le refus général, les deux dirigeants actuels ont décidé de fermer la société.

Paradoxalement, le Parlement sud africain a salué cette fermeture, suite au refus du département des entreprises publiques de remettre de d’argent et a déclaré dans une note que « la South African Airways ne pouvait pas continuer à demander des renflouements au gouvernement tout en refusant de répondre aux contreparties financières requises« .

L’Afrique du Sud est désormais l’un des rares pays d’Afrique à ne pas avoir de compagnie nationale sur son sol.





    8 commentaires pour “South African Airways jette l’éponge

    1. Comment faire avec ceux qui sont retenus dehors à cause du COVID 19 ? Avez vous pris des dispositions pour ceux qui ont leur ticket et doivaient repartir avec South Arriva?

    2. Ça fait mal au coeur . Alors qu’ils ont hérité da la meilleure et la plus performante compagnie aérienne africaine il y a 25 ans! Les dirigeants (sud)-africains ont une fois encore montré leur incompétence. Naturellement, et malhereusement, ce pays va rejoindre la cohorte des PMA africains!

    3. I am not and being from Australia where Virgin Australia is now in adminstaration this just the start. Sad day with fond memories of SAA. Stay safe all employees.

    4. Ils ont réussi à casser cette jadis belle compagie aérienne . Après la gabegie d’Eskom, après celle des mines ma qui le tour ? Il semble que la SABC tient la corde pour la prochaine culbute. Où s’arrêtera le drame de la dégringolade de ce pays? C’est à pleurer de désespoir …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Alitalia dernière démarque

Alitalia dernière démarque

1249 vues
22 janvier 2021 0

La Commission européenne, bien consciente du grave problème politique qu’elle causerait si elle pénalisait...

Coup de gueule : Nous ne voulons pas de passeport vaccinal pour prendre l’avion

Coup de gueule : Nous ne voulons pas de passeport vaccinal pour prendre l’avion

3896 vues
21 janvier 2021 4

Réserver la possibilité de voyager en avion uniquement à celles et ceux qui sont...

Vues d’en haut : Aegean Airlines,  Volotea, Qatar Airways, Emirates, Tap Air Portugal, Singapore Airlines, etc

Vues d’en haut : Aegean Airlines, Volotea, Qatar Airways, Emirates, Tap Air Portugal, Singapore Airlines, etc

1466 vues
20 janvier 2021 0

La compagnie Tap Air Portugal est clairement dans le rouge et la pandémie de...