Soleil, Luxe et Tourisme, ILTM Cannes voit loin


Fidèle à sa réputation le Salon ILTM (International Luxury Travel Market) a ouvert ses portes la semaine dernière au Palais des Festivals de Cannes sous un magnifique ciel bleu azuréen avec un soleil omniprésent qui assurait une délicieuse température. Revigorés par ce climat quasi printanier, tous les participants ont entamé les longues mais fructueuses journées de rendez-vous du salon.

Bien que des versions de l’ILTM aient fleuries de ci de là de part le vaste monde (Cape Town, Dubaï, Sao Paulo, Cancun et Shanghai) l’ILTM de Cannes qui en est l’original, reste le plus beau salon mondial du tourisme exclusivement tourné vers le luxe. On y trouve les produits touristiques les plus hauts de gamme et les meilleurs revendeurs venus des quatre coins de la planète.

Pour obtenir son badge, seul sésame d’accès au Palais des Festivals, chaque visiteur a dû fournir longtemps à l’avance un dossier individuel qui a été ensuite validé par les organisateurs.

Il n’y a aucun moyen d’obtenir un badge sur place sans être passé au préalable par ce strict système de sélection.

Le processus final donne à chaque visiteur sa liste personnelle de rendez-vous qui est un mélange entre ses propres demandes et celles des exposants.

Chacun obtient un planning précis de rendez-vous de 15 minutes séparés par un intervalle de 5 minutes pour aller de l’un à l’autre, soit en moyenne 3 rendez-vous par heure. Les no-shows sont extrêmement rares car ils sont systématiquement notifiés aux organisateurs et peuvent facilement entrainer l’impossibilité de revenir les années suivantes.

C’est ce système assez strict de gestion des plannings des visiteurs et des exposants qui, associé au sévère choix des visiteurs, assure le succès et la vitalité du salon ILTM. Tout le monde est là pour travailler, et le Palais des Festivals ressemble à une élégante fourmilière où on se croise, on se salue -on est en pays de connaissance – mais où on attend l’heure du déjeuner ou celle des apéros de fin d’après-midi pour se retrouver et bavarder à loisir.

Les stands des grandes chaînes hôtelières disposent pour la plupart de leurs propres bars où boissons rafraichissantes et champagne font bon ménage avec petits fours et autres amuse-gueules de qualité, mais pendant les sessions de rendez-vous, c’est surtout le café qui tient la vedette.

Il ne faut pas oublier que nous sommes à Cannes, aussi après une longue et fructueuse journée de rendez-vous, de contacts importants et de signatures de contrats, les soirées sont alors l’occasion pour tous les acteurs du tourisme de luxe d’inviter leurs visiteurs à profiter de leur généreuse hospitalité sur un magnifique toit-terrasse face à la mer, sur un luxueux yacht privatisé, ou même dans un des salons des plus beaux palaces de la ville.

Certains se coucheront tard, même très tard, mais au matin, tout le monde se retrouvera sur le pied de guerre pour une nouvelle journée de travail.

De l’avis de beaucoup de participants, exposants comme visiteurs le salon ILTM de Cannes est de loin celui où il faut être, celui qui en terme de résultats professionnels offre le meilleur retour sur investissement.

Deux exposants nous ont déclarés séparément, et ce n’est pas un hasard, qu’ici, ils ne voyaient jamais arriver pour une entrevue des personnes dont, dès le premier regard, ils savaient que ce ne serait qu’une perte de temps stérile.

ILTM Cannes mérite bien sa réputation de meilleur salon au monde de Tourisme de Luxe.

De mon coté, moi qui vient depuis de nombreuses années couvrir cet événement, une question me taraude. Comment font les organisateurs du salon ILTM de Cannes pour offrir quasiment tous les ans un tel ciel bleu ripoliné pendant la durée du salon alors que celui-çi se tient toujours dans les premiers jours de décembre ? Reed Exhibitions aurait-elle signé un contrat avec les autorités tout là-haut ou disposerait-elle d’une baguette magique? Rendez-vous l’année prochaine !

Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Voyages à la montagne : du piolet jusqu’à la plume

Voyages à la montagne : du piolet jusqu’à la plume

1679 vues
14 mai 2021 0

Créateur de la Maison de la Montagne et gestionnaire de la Mission Montagne de...

Pourquoi le tourisme en Algérie reste toujours à découvrir

Pourquoi le tourisme en Algérie reste toujours à découvrir

2630 vues
11 mai 2021 0

Il y a deux ans, beaucoup de tour opérateurs avaient le sourire aux lèvres...

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

1617 vues
7 mai 2021 0

La BBC rapporte que les alpinistes du camp de base de l’Everest au Népal...