Skyscanner, la comparaison sans la raison ?


Le comparateur de vol Londonien, l’OTA Skyscanner qui s’autoproclame comme étant comme « l’outil qui vous révèle votre prochaine destination en fonction de votre humeur » n’aurait-il plus sa tête à lui. En tout cas, un internaute britannique qui consultait le moteur de recherche pour réserver un vol au départ de la Nouvelle Zélande et à destination de Londres Gatwick n’en a pas cru ses yeux lorsque le site afficha à l’écran un trajet pour le moins inhabituel.

L’itinéraire proposé lui proposait un stop-over à Bangkok de 47 ans. Vous avez bien lu : 414 486 heures et 25 minutes très précisément.

On se sait pas qu’elle fut l’humeur de James Llyod à ce moment. En tout cas, l’offre qui lui fut faite méritait de figurer dans le prochain Guinness Book des records.

Mais une question se pose que peut-on faire en Thaïlande durant un tel arrêt ?

James Llyod ne donna bien sûr pas suite à cette proposition et interpella le service client de l’OTA via Facebook. Qui avec un humour certain ne tarda pas à lui répondre :

skyscanner-2« A moins que vous soyez un énorme fan du terminal, je vous conseille de sortir de l’aéroport.  Vous avez raté Songkran (le nouvel an Bouddhique – la fêtes des eaux) Vous aurez 46 occasions d’en profiter.

Je vous conseille le Moon Bar, c’est pas mal du tout et il ferme à 1 heure de matin. Vous pourriez en profiter.

Une croisière sur la Chao Phraya pourrait également vous occuper quelque temps. Si vous vous ennuyez un peu, vous pouvez aller au marché flottant de Damnoen saduak. Pas pour uniquement pour vous restaurer, mais vous pourriez également vous faire des amis. Devenez en expert en Tai chi au parc de Lumpini. »

Il reçut en retour de nombreux conseils complémentaires de la part de nombreux internautes sur la meilleure manière de s’occuper en Thaïlande pendant ce long stop-over.

A la fin lassé de correspondre, il quitta le forum. Alors, les internautes l’interpellèrent sur mon manque d’implication.

Ce fut le service clientèle de Skyscanner qui eut le dernier mot en précisant : « Veuillez l’excuser, il est beaucoup trop occupé pour planifier son temps pour ces 47 prochaines années. »

Un remarquable exemple de communication de la part du service clientèle.

Et si nous français avions autant d’humour ? pour s’approcher enfin de ce « non sense » si cher à nos voisins anglais …

François Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La connectivité Starlink désormais à bord des navires MSC Croisières

La connectivité Starlink désormais à bord des navires MSC Croisières

1974 vues
1 mars 2024 0

Les deux tiers des navires de la flotte MSC Croisières sont désormais équipés de...

Climatisation des aéroports : Venise adopte l’Intelligence Artificielle

Climatisation des aéroports : Venise adopte l’Intelligence Artificielle

2151 vues
23 février 2024 0

Ce chef-d’œuvre de l’ingénierie informatique s’appelle Sybil, il a été créé par Alperia, un...

SpeedMedia et Orchestra ensemble enfin

SpeedMedia et Orchestra ensemble enfin

3293 vues
21 février 2024 0

Les deux plateformes de distribution de voyages, Orchestra et SpeedMedia Services, viennent d’annoncer leurs...