Selectour rassemble à Dubaï


C’est Laurent Abitbol lui-même, le Président du Directoire de Selectour, qui a choisi Dubaï comme cadre pour le 9ème congrès du 1er réseau d’agences de voyages de France. Et il est vrai que les ressemblances entre la cité-Etat et le réseau à l’hypocampe ne manquent pas. Démesure, grandes ambitions affichées et audace sont en effet partagées par les deux entités avec, depuis hier après midi, la différence d’une clarté et une transparence jamais vue chez un distributeur vis-à vis de ses fournisseurs, et évidemment inconnue dans l’émirat.

« Voici le tableau récapitulatif des fournisseurs par ordre alphabétique avec les taux de commissions négociés et ceux, identiques, des taux de commissions des promos« .

Par ces mots, Laurent Abitbol a balayé d’un revers de main des années de mesquineries et de comptes d’arrière-boutique en expliquant et en révélant publiquement à ses adhérents, ravis, le bénéfice concret de ces nouvelles négociations tour opérateurs de 2019 à 2021.

« C’est quasiment 2 points et demi de gagné par rapport aux anciens contrats, précise le président Laurent Abitbol, qui seront reversé aux adhérents à condition bien sur qu’un pilotage des ventes soit appliqué et que les objectifs de chiffre d’affaire promis aux fournisseurs soient atteints ».

Le rapport de force Distributeurs-Producteurs est donc désormais clarifié (C’est la Distribution qui a clairement la main) et l’acceptation des fournisseurs avec des taux de commissions disparates (voir tableau joint) augure, selon l’avis des observateurs, d’une révolution des pratiques dans les années à venir.

Ces nouvelles négociations contraigneront -elles les voyagistes à augmenter leurs prix pour solidifier leurs marges ? « Pas nécessairement » rétorque Laurent  Abitbol qui leur garantit un volume plus important et appelle les adhérents à une discipline drastique pour piloter les ventes.

« Nous avons une nouvelle batterie d’outils performants  » complète Jean-Noël Lefeuvre, le Directeur Général de Selectour citant pêle-mêle la refonte de H2O (désormais appelé Selectour Pro), ou Selectour +, le programme de cadeaux associé à la performance commerciale.

« Les TO ont besoin de nous et de notre puissance de vente », précise Valéry Muggeo le président de la coopérative, c’est sur le terrain que nous devons montrer nos forces« .

Dans la salle les avis étaient partagés entre ceux qui saluaient la transparence du président et son audace et les fournisseurs mis devant le tableau global des négociations avec, soit de la joie soit des regrets d’avoir accepté les conditions proposées.

Un seul problème n’a pourtant pas été évoqué : le président du Directoire de Selectour n’a t-il pas brisé publiquement la clause de confidentialité et de discrétion prévue juridiquement dans les contrats ?

PR
Depuis Dubaï





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Coronavirus Omicron : Recommandations pour les voyages à forfait

Coronavirus Omicron : Recommandations pour les voyages à forfait

2392 vues
21 décembre 2021 0

Suite au décret 2021-1671 du 16 décembre 2021, les déplacements des personnes de douze...

Assurever rassure la marche arrière

Assurever rassure la marche arrière

4848 vues
8 novembre 2021 0

L’assurance voyage Covid-19 est désormais obligatoire dans de nombreux pays, c’est-à-dire que les voyageurs...

Faillite Thomas Cook France : les touristes lésés vont enfin pouvoir être indemnisés

Faillite Thomas Cook France : les touristes lésés vont enfin pouvoir être indemnisés

6284 vues
14 octobre 2021 0

Le greffe du tribunal de commerce de Nanterre vient d’informer l’Association Professionnelle de Solidarité...