Selectour Afat, le calme après la tempête


Hier 8 mars avait lieu à Paris la « Journée des Décideurs » du réseau Selectour Afat. Cette journée, connue autrefois sous le nom de « Rencontres Affaires », réunissait les acteurs les plus importants du réseau concernant les activités Affaires, Tourisme et Transport. L’occasion de faire le point auprès des adhérents sur les contrats des fournisseurs et les spécificités de chacun d’entre eux dans l’offre globale de services.

« Les relations sont pacifiées  » indiquait ainsi Laurent Maucort (Photo) le Directeur Général de Selectour Afat lors de la conférence de presse, « nous avons présenté l’intégralité des contrats aux adhérents en les segmentant par rapport à la demande client. Logiquement tous les cas de figure sont envisagés et à chacun correspond une offre adaptée« .

Les 53 fournisseurs actuels du réseau ont donc été regroupés selon leurs spécificités et la direction de Selectour Afat a ainsi pu montrer toute l’exhaustivité de la palette.

TUI, l’un des poids lourds du réseau voit ainsi son contrat, en HT, prolongé jusqu’à fin décembre 2016 quand 12 acteurs majeurs restent en rémunération Brut Client dont les croisiéristes et les acteurs France (notamment Lagrange, Belhambra, Pierre & Vacances…).

« Depuis le 1er mars, les conditions de rémunération, au global, sont meilleures que par le passé pour les adhérents, rappelle Laurent Maucort, avec un gain de +2,6 %, à périmètre égal, par rapport aux années 2013-2015« .

Au global, selon ses calculs, c’est près d’1 million d’euros supplémentaire (sur un total de 400 millions de CA) que se partageront les adhérents en fin d’année, avec des commissions fournisseurs qui s’échelonne entre 11 et 15 %.

workshop selectour afat-hotel intercontinentalLaurent Maucort, arrivé en Sept 2015 reprenant désormais le flambeau des co-présidents Calas et Dufrenne, a également expliqué aux 170 adhérents présents que les critères de recommandation des agences ne devaient pas simplement être des critères économiques (liés aux taux de commission) mais également des critères de sécurité, d’appartenance, de réalisation pour s’efforcer de « toucher l’émotionnel du client« .

Concernant le cas des contrats signés de gré à gré avec les points de ventes, le Directeur Général a rappelé que le pilotage des ventes par la tête de réseau était indispensable mais que « chacun arbitrera en fonction de son niveau d’engagement avec ses fournisseurs« .

Concernant le référencement des acteurs transport, il a informé de l’arrivée de ANA (All Nippon Airways) et rappelé que l’activité business représentait à l’heure actuelle quelque 50 % sur les 2,6 milliard d’euros du volume d’affaires global.

selectour afat-sophie marceauLa matinée s’est terminée dans l’apaisement sans débordement particulier avec, dans l’après midi, un workshop géant à l’hôtel Intercontinental de la rue Scribe plébiscité par une centaine de fournisseurs exposants où l’on a eu notamment le privilège d’apercevoir la sublime Sophie Marceau en chair et en os !

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Coronavirus Omicron : Recommandations pour les voyages à forfait

Coronavirus Omicron : Recommandations pour les voyages à forfait

2176 vues
21 décembre 2021 0

Suite au décret 2021-1671 du 16 décembre 2021, les déplacements des personnes de douze...

Assurever rassure la marche arrière

Assurever rassure la marche arrière

4667 vues
8 novembre 2021 0

L’assurance voyage Covid-19 est désormais obligatoire dans de nombreux pays, c’est-à-dire que les voyageurs...

Faillite Thomas Cook France : les touristes lésés vont enfin pouvoir être indemnisés

Faillite Thomas Cook France : les touristes lésés vont enfin pouvoir être indemnisés

6115 vues
14 octobre 2021 0

Le greffe du tribunal de commerce de Nanterre vient d’informer l’Association Professionnelle de Solidarité...