Selectour à Jérusalem : un congrès sous une bonne étoile


Le congrès Selectour qui vient de s’achever hier à Jérusalem a été un franc succès. S’inscrivant dans la continuité des deux précédents à Lyon puis à Dubaï, il a été l’occasion pour son président du directoire Laurent Abitbol de parachever son projet Sunrise, initié dès son accession à la présidence, tout en consolidant ses bases financières et technologiques pour, promet-il, la prospérité du réseau pour les dix ans à venir – 2020-2030.

« Selectour aujourd’hui, c’est 1 185 points de vente (550 licences) pour un volume d’affaires total de 3,6 milliards d’euros » rappelait Laurent Abitbol devant les 530 participants au congrès de Jérusalem. « Et même 5,8 milliards d’euros si on parle du Gie Asha » (Havas + Selectour), la force commerciale crée en 2016.

Et d’expliquer que Selectour a évolué en 2018 et convergé en 2019 avec désormais au rendez-vous la taille et le volume d’affaires pour devenir enfin le réseau d’agences de voyages le plus performant du marché.

« C’est l’une de mes grandes fiertés d’avoir réussi à amener Selectour à ce niveau. Pour le bonheur financier de tous les adhérents en ayant concrétisé notre vision Sunrise de 2017″.

Sur la terre d’Israël, dans la ville éternelle de Jérusalem, il semble que le réseau à l’hippocampe soit désormais pacifié, beaucoup moins politisé que les années passées et désormais en ordre de marche.

Priorité au vols secs et à la techno

« Nous devons pouvoir offrir une solution rapide, fiable et performante pour vendre du vol sec « poursuit Laurent Abitbol expliquant que le vol sec serait ainsi la porte d’entrée pour les clients en agences de voyages.
 
C’est la raison pour laquelle dès cette année 2019 le groupe est rentré dans le capital (à hauteur de 30 %) de deux sociétés technologiques avec pour objectif de déployer ses solutions TravelMaker ainsi que Wonder Booking, plateformes de fabrication de voyages sur mesure et facilitateur d’accès au contenu NDC des compagnies aériennes pour notamment le vol sec.

Le réseau a également beaucoup investi sur son site internet et notamment sur Selectour Pro qui viendra progressivement remplacer H2O courant 2020. On y trouvera  notamment Save me, où Selectour met à la disposition de ses adhérents un outil pour gérer les litiges, les externaliser et se libérer du temps pour la vente .

En formations serrées

En 2019, 30 webex ont été réalisés pour former les collaborateurs des adhérents aux nouveaux produits et cette politique active sera poursuivi en 2020 a confirmé Laurent Abitbol.

Nicolas Sarkozy et Enrico Macias en vedettes

Nicolas Sarkozy et Enrico Macias, chacun dans son genre, ont fait le show lors de 10me congrès du réseau Selectour réuni à Jérusalem, pour la plus grande joie de leurs fans et des participants. Des moments inoubliables où selfies, photos, chansons et autographes ont rassemblé la foule (professionnelle) des grands événements.

Laurent Abitbol affichait lui un large sourire et a rendu hommage aux autorités israéliennes présentes. Il a félicité chaleureusement toute son équipe et notamment deux de ses membres émérites : Mireille Di Michelangelo, sa fidèle assistante et la toujours excellente Sophia Belkhir pour le bon travail accompli.

Il a également annoncé en avant-première la destination du congrès de décembre 2020: Marrakech.

PR
depuis Jérusalem

 





    1 commentaire pour “Selectour à Jérusalem : un congrès sous une bonne étoile

    1. « Pour le bonheur financier de tous les adhérents en ayant concrétisé notre vision Sunrise de 2017 » : et le malheur de tous les fournisseurs qui vont en faire les frais à moyen terme …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme européen : Pourquoi le passeport vaccinal est un échec

Tourisme européen : Pourquoi le passeport vaccinal est un échec

1061 vues
16 avril 2021 0

Le certificat de vaccination numérique vert, sésame à la reprise tant attendue du tourisme...

Nouveau record de covid en Inde, tandis que les touristes hindous envahissent le Gange

Nouveau record de covid en Inde, tandis que les touristes hindous envahissent le Gange

1580 vues
14 avril 2021 0

Les nouvelles infections à la Covid-19 en Inde viennent d’atteindre un nouveau record aujourd’hui...

Reprise des voyages : le futur grand rôle des aéroports

Reprise des voyages : le futur grand rôle des aéroports

1676 vues
13 avril 2021 1

Une fois sortis du marasme actuel, les grands transporteurs se verront confrontés à de...