Salon Tourisme : Le World Travel Market jette lui aussi l’éponge


World Travel Market London, le deuxième plus grand salon de tourisme européen après ITB de Berlin, vient à son tour d’être victime du Covid-19.
Prévu du 2 au 4 novembre prochain à l’Excel de Londres, cet événement au rayonnement international vient d’être brutalement annulé et va être remplacé par une version totalement virtuelle.

WTM London devient « WTM Virtual ». Pour pouvoir mettre sur pied cette session de rattrapage WTM London est décalé d’une semaine et se déroulera du 9 au 11 novembre 2020. Et comme le disent si bien nos amis anglais « The show must go on ! ».

Lors de la Conférence de Presse qu’il a tenue, Simon Press, le Senior Director de WTM London, a déclaré :
« Tristement, cette année sera la première fois depuis que WTM London a été créé en 1980, que cet événement n’aura pas de réalité physique »

« Nous avons travaillé sans relâche pour organiser un événement physique, mais l’accroissement des restrictions de voyage et les incertitudes du monde actuel font qu’il serait irréalisable pour beaucoup de nos visiteurs internationaux d’y’être présents en personne. »
« De plus, il n’est absolument pas certain que la tenue de réunions et de conférences professionnelles puisse être autorisée au Royaume Uni à ce moment-là »

Pour le tourisme mondial cette annulation est un coup violent, mais cependant pas mortel. En mars dernier l’annulation du salon ITB Berlin avait le signal avant-coureur d’une épidémie qui de confinement, en déconfinement, puis en attente d’une hypothétique deuxième vague dont nul ne peut prévoir les conséquences, avait mis à mal le tourisme mondial.

Beaucoup espéraient qu’après une saison touristique estivale en demi-teinte, la situation se calmerait quelque peu et qu’il serait possible d’envisager l’avenir avec le sourire. WTM Londres aurait pu être l’occasion de remettre sur pied l’industrie touristique, permettant de rétablir les liens entre les prescripteurs et leurs partenaires venus des quatre coins de la planète.

Mais les professionnels du tourisme ne sont pas gens à baisser les bras facilement. Ils savent qu’ils répondent à une demande forte et quasi-viscérale du public qui veut continuer à voyager. Tout n’est pas rose, certaines entreprises ne pourront pas passer ce cap, mais beaucoup le feront. Il va y avoir des difficultés mais aussi des opportunités.

C’est dans cette optique positive qu’ont réagi les organisateurs de WTM London en mettant sur pied WTM Virtual qui va être le plus grand salon numérique qu’on ait jamais vu. Ce sera une plateforme digitale qui offrira aux visiteurs la possibilité d’organiser des RV virtuels en mode tête-à-tête et d’y faire du business comme d’habitude, d’assister à des conférences et des tables rondes et même de participer à des sessions de speed-working. Un salon différent, un peu plus compliqué peut-être, mais quel beau challenge.

Pour permettre aux visiteurs des 7 continents de participer au salon, les horaires ont été élargis de 7.00 à 22.00 (horaires de Londres) soit 8h-23h( heure française) et cela du 9 au 11 novembre prochains.
Les visiteurs « virtuels » devront quand même comme d’habitude s’inscrire au préalable sur le site de WTM: https://london.wtm.com

« Travel Forward », salon de la technologie du voyage et de l’hôtellerie, qui se tient traditionnellement au même endroit en parallèle de WTM, va devenir lui aussi totalement virtuel cette année. Il aura aussi lieu sur internet du 9 au 11 novembre 2020. Inscription sur : https://travelforward.wtm.com

Parmi les événements majeurs qu’abrite traditionnellement WTM London, le sommet des Ministres du Tourisme organisé par l’UNWTO, l’organisation mondial du tourisme des Nations Unis, réunit chaque année 100 Ministres du Tourisme et 100 leaders de l’industrie touristique pour préparer une feuille de route qui soit la plus « safe, green and smart ». Une démarche internationale pour rendre le tourisme mondial plus sûr, plus écologique et plus raisonnable.
Cette année WTM London s’est aussi lancé le beau défi de réussir à maintenir ce sommet de façon virtuelle.

Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Plaidoyer pour que le tourisme cesse d’être une activité CCC ?

Plaidoyer pour que le tourisme cesse d’être une activité CCC ?

1701 vues
1 octobre 2020 0

CCC que peut donc bien signifier cet acronyme ? C’est C’est Célimène ? Festif...

Disney se sépare de 28 000 employés

Disney se sépare de 28 000 employés

1852 vues
30 septembre 2020 0

Walt Disney Co licenciera environ 28000 employés dans sa division des parcs à thème,...

Pourquoi Air France-KLM doit se remettre vite au vert

Pourquoi Air France-KLM doit se remettre vite au vert

1831 vues
29 septembre 2020 0

Air France-KLM doit lutter contre de nouvelles taxes vertes en plus de son combat...