Le salon des Thermalies fait peau neuve


Ayant attiré en 2016 plus de 32.000 visiteurs, le Salon des Thermalies dont la 35ème édition s’est tenue ce week-end à Paris pendant 4 jours au Carrousel du Louvre, a créé une première édition lyonnaise qui s’installera pendant 3 jours du 3 au 5 février prochain à la Cité Internationale de Lyon.

Au Carrousel du Louvre, plus de 300 exposants ont présenté un panorama complet de la thalassothérapie, du thermalisme, de la balnéothérapie et des spas. Dès l’ouverture un public très nombreux a envahi les allées des 3 grandes salles.

Dans celle réservée aux établissements thermaux, on se rend vite compte que le public est un public habitué du thermalisme qui vient avec une demande précise de soins. Ils ont en grande majorité déjà fait des cures.

Ils viennent voir les nouveautés des établissements ou ils ont séjourné et en même temps se renseignent sur les avantages des autres stations thermales.

Par contre dans la zone de la thalassothérapie, les visiteurs semblaient plus avides de relaxation, de détente et de bien-être.

Les établissements ne manquaient pas de mettre en avant élégance, confort et excellente gastronomie (y compris dans les fameux régimes détox). La plupart proposent des forfaits combinant thalassothérapie et découverte de la région.

Toutes les régions maritimes de France y étaient représentées, souvent par plusieurs établissements et juste à coté une zone avait été réservée pour le « Thermalisme et la Thalassothérapie d’ailleurs ».

L’Italie y occupait un très grand stand et mettait en avant quatre régions thermales, l’Emilie-Romagne, le Frioul-Vénétie-Julienne, la Lombardie et la Vénétie. Autant de régions qui proposent de combiner thermalisme et visites culturelles.

Sur le stand de la Tunisie, Mr Rzig Oueslati, Président de l’Office National Tunisien du Thermalisme et Vice-Président de la Fédération Mondiale, nous rappelait avec fierté qu’en terme de thalassothérapie la Tunisie se classait juste derrière la France et que c’est la Tunisie qui est à l’origine de la nouvelle norme mondiale ISO 17680 concernant « les services touristiques et les bonnes pratiques en thalassothérapie« .

Et c’est cette qualité de service qui a permis à la Tunisie de signer un accord avec l’Assurance Maladie Autrichienne qui prendra en charge 90 % du coût de séjour de ses affiliés dans la future station thermale d’El Khébayet près de Gabès, une garantie de remplissage et un énorme gage de rentabilité pour les investisseurs.

Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

USA : les nouveaux contrôles Covid-19, un cauchemar pour la reprise du tourisme ?

USA : les nouveaux contrôles Covid-19, un cauchemar pour la reprise du tourisme ?

2622 vues
3 décembre 2021 0

Beaucoup de professionnels du tourisme et des voyageurs de plusieurs pays européens ont manifesté...

Une fin d’année bien compliquée pour l’industrie du Tourisme

Une fin d’année bien compliquée pour l’industrie du Tourisme

2139 vues
2 décembre 2021 0

Les décisions gouvernementales d’hier 1er décembre relatives aux conditions de déplacement à l’étranger sont...

Liberté d’opérer des compagnies aériennes : des plaintes à Bruxelles

Liberté d’opérer des compagnies aériennes : des plaintes à Bruxelles

1989 vues
30 novembre 2021 0

Les décisions gouvernementales prises sous la pression des écologistes les plus extrémistes et qui...