Sainte Rita reprendra-t-elle du poil de la bête ?


Il y aurait presque quoi devenir chèvre : la petite église catholique gallicane du 15e arrondissement de Paris, connue pour accueillir les animaux pendant les messes, est menacée de démolition.

La mobilisation des fidèles n’aura pas pu empêcher la décision du tribunal administratif de Paris, qui a rejeté le 11 mars dernier, le recours déposé par l’association de défense de l’église.

Sainte-Rita elle-même, patronne des causes désespérées, n’aura pu empêcher l’expulsion prochaine des fidèles. Des logements sociaux et des parkings devraient être construits à la place. Les paroissiens ont six mois pour évacuer les lieux, même si certains gardent espoir qu’un bienfaiteur (on avance le nom du Qatar ainsi que celui de la fondation Bill Gates) rachète l’église.

Sauver Sainte-Rita coûterait en effet plus de 3 millions d’euros.

Le maire UMP du 15e arrondissement, Philippe Goujon, a saisi la direction régionale des affaires culturelles (Drac) pour qu’elle attribue au bâtiment le label «Patrimoine culturel du XXe siècle. Problème : le bâtiment est non classé et jugé sans intérêt patrimonial ou architectural par la commission du Vieux Paris, qui rend des avis sur le patrimoine et l’urbanisme de la capitale.

Reste plus qu’à prier. Ou hurler avec loups !





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Transport Nice Monaco original pour les touristes dès aout prochain

Transport Nice Monaco original pour les touristes dès aout prochain

1327 vues
21 avril 2021 0

Une navette maritime hybride destinée à la fois aux travailleurs pendulaires et aux touristes...

Tourisme d’affaires : le Palais des Festivals vers une profonde mutation

Tourisme d’affaires : le Palais des Festivals vers une profonde mutation

1709 vues
13 avril 2021 0

Confronté depuis un an à l’annulation des grandes manifestations professionnelles, le Palais des Festivals...

Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont

Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont

8707 vues
22 mars 2021 1

L’hôtel Fairmont Monte-Carlo (4 étoiles) géré par Accor, l’un des plus grands de la...