Resaneo prend le train en marche avec Raphael Toro


Raphael Toro, le président de Pinguin World (la holding qui regroupe Resaneo, Speedmedia et le tour opérateur Quartier libre) a bien voulu répondre aux questions de La Quotidienne concernant l’arrivée de l’offre Ouigo dans le portefeuille des entreprises du voyages et plus globalement sur la gestion du train par les agences de loisirs.

La Quotidienne : Depuis quand travaillez vous sur l’offre train ?

Raphael Toro : Chez Reasaneo, nous y travaillons depuis trois ans. Nous avions constaté que les agences de voyages avaient abandonné la vente du train car cela était très compliqué non seulement techniquement mais également contractuellement (obtenir un agrément SNCF était aussi dur que d’avoir un agrément Iata !).

Le cout moyen du billet n’étant pas très élevé, les agences de voyages n’y passaient pas trop de temps pour des questions de rentabilité. Ce segment loisirs étaient sous- exploité malgré une forte demande des clients.

Les modifications, l’échange, le SAV était très compliqué alors que les besoins d’utiliser Eurostar, Thalys, Lyria ou l’offre TGV globale étaient manifestes.

L’accès direct aux capitales, la dimension écologique et le maillage excellent sur le territoire, sont les grands atouts de ce mode de transport.

LQ : Que propose Resaneo ?

RT : Nous offrons une solution simple et clé en main pour gérer l’offre Train. Comme nous le faisons déjà pour l’aéren, l’outil Resaneo est pratique et efficace pour gérer les flux.

Nous y ajoutons également une brique pour gérer l’hébergement et les transferts et ainsi créer des packages facilement commercialisables.

Nous avons un contrat de distribution avec SNCF et un contrat de négociation commerciale, porté en France par les EDV.

LQ : Etes-vous en concurrence avec les GDS ?

RT : Au contraire. Nous utilisons les GDS comme un outil de services. Resaneo travaille avec un peu plus de 2 000 agences de voyages de manière active. Nous avons par exemple été l’un des premiers à opérer des bookings NDC avec Air France.

Nous continuons à travailler sur le sujet pour simplifier et enrichir l’offre en ajoutant des fonctionnalités concernant par exemple la réservation de bagages ou la réservation des sièges.

En 2023, nous allons revoir en profondeur l’offre de Speedmedia. Pinguin World, notre holding, se diversifie.

Nous avons acheté Quartier Libre, une véritable pépite de tour opérateur.
Après la terrible crise covid, nous repartons de l’avant en consolidant tous nos acquis.

Côté chiffre d’affaires, en 2022 nous retrouvons les volumes de 2019 (un peu plus de 60 millions d’euros, ndlr) et dégagerons à nouveau du résultat.

Propos recueillis par PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Trois questions à Andy Gantenbein, président CMS Vacances Groupe Aerticket

Trois questions à Andy Gantenbein, président CMS Vacances Groupe Aerticket

2180 vues
7 février 2023 0

C’est lors de la dernière convention du Cediv aux Antilles que CMS Vacances du...

Singapore Airlines lance le Wi-Fi gratuit et illimité en vol

Singapore Airlines lance le Wi-Fi gratuit et illimité en vol

2248 vues
3 février 2023 0

Singapore Airlines (SIA) vient de déployer une connexion Wi-Fi gratuite et illimitée en vol...

Un visa d’escale inclus dans le billet pour Saudia Airlines

Un visa d’escale inclus dans le billet pour Saudia Airlines

1995 vues
2 février 2023 0

Saudia, la compagnie nationale d’Arabie Saoudite, a annoncé le lancement de  » Your Ticket...