Réorganisation chez Cityvision


Après un an à la direction commerciale et marketing du Groupe CityVision, Corrine Le Cam est nommée par Anne Yannic au sein du Directoire aux côtés de Marc Saint-Félix et Alain François, en tant que Directrice Générale Adjointe en charge des affaires commerciales et marketing.
Sa prise de fonction s’accompagne d’une réorganisation horizontale des services commerciaux et marketing. Cela se traduit par une équipe marketing et commerciale unique pour l’ensemble des marques du Groupe, permettant une cohérence et une centralisation des informations. L’ambition de cette restructuration est d’accompagner les objectifs de croissance de CityVision pour les années à venir. Corinne Le Cam devra notamment Renforcer la présence de CityVision sur les marchés et développer les points de vente.

– Accroître les ventes auprès des touristes français actuellement minoritaires.

– Consolider les marchés matures (Etats-Unis, Australie et Japon) et développer les marchés émergeants (Chine, Inde et Brésil).

– Faciliter l’accès à l’offre et le processus de réservation sur internet pour le B to C et le B to B, en constante croissance depuis le lancement du site (+ 50 % pour le B to B).

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme et Transport aérien : le Coup de grâce écologique

Tourisme et Transport aérien : le Coup de grâce écologique

1623 vues
3 juillet 2020 2

Tout le monde est bien d’accord sur la nécessité de sauvegarder notre planète ce...

Vacances d’été : les prix devraient baisser… ou pas

Vacances d’été : les prix devraient baisser… ou pas

1725 vues
2 juillet 2020 0

Depuis le début du confinement, le volume des ventes de billets d’avion a énormément...

Ouverture des frontières : des conseillers en voyage au bord de la crise de nerf 

Ouverture des frontières : des conseillers en voyage au bord de la crise de nerf 

7852 vues
1 juillet 2020 0

Dans les agences de voyage, il suffit d’interroger, non pas les patrons, mais les...