Pourquoi Salaün avance encore au rythme d’une vieille charrue


Salaün Holidays reste fidèle au Festival des Vieilles Charrues. Le partenariat entre le plus important des festivals français et le groupe Salaün remonte à 2016, lorsque les Vieilles Charrues se sont naturellement rapprochées du tour opérateur finistérien. Il s’agissait alors d’organiser une opération à New York, à l’occasion des 25 ans du festival.

Tout a commencé par une kermesse !

« Tout a commencé par une kermesse au bord de l’eau, avec très peu de musique et beaucoup de bonne franquette, des grillades et des jeux incroyables, tels que le lancer de botte ou l’inévitable « tirer de charrues ». Organisée à Landeleau, près de Carhaix, la première mouture réunit quelque 500 convives, principalement des potes de potes. »

Après 1994, la musique rentre en force

« La musique, jusque-là simple ingrédient de la fête, arrive en force : 3 jours de concerts sont programmés. Après le choix d’un nom irrévérencieux, une nouvelle exigence se dessine, utopiste de premier abord, toujours dans l’autodérision et teintée d’un zeste de provocation malicieuse : pourquoi toujours devoir faire des bornes pour aller voir les stars, désormais elles viendront à nous !

Le succès est de nouveau au rendez-vous et l’affiche prend de l’ampleur l’année suivante (Lavillers, Le Forestier, Zebda, Franck Black ou Miossec). En 97, onze artistes sont annoncés (Claude Nougaro, Jane Birkin, Simple Minds et James Brown en tête d’affiche).

« Cette édition explosive aura un tel retentissement que le festival devra à nouveau déménager. » Il faut savoir que le Festival des Vieilles Charrues est une association !

Michel Salaün signe à nouveau avec le Festival

« Nous avons signé notre premier accord à l’occasion des 25 ans du festival, en 2016. Un anniversaire fêté à New York sur le site du Summerstage à Central Park », a rappelé Michel Salaün, patron de l’entreprise qui porte son nom.
« Le partenariat porte notamment sur la mise à disposition de véhicules pour les artistes, qui sont parfois très exigeants ».

Cet événement incontournable de l’été se déroulera les Jeudi 18, Vendredi 19, Samedi 20 et Dimanche 21 juillet 2019 avec, cette année encore, plus de 70 artistes réunis pour un festival inoubliable dont Ben Harper, Thiéfaine, Iggy Pop, Tears for Fears ou encore Christine & the Queens …

Salaün Holidays défend les valeurs de la Bretagne et du Finistère en particulier

« Le groupe Salaün est partenaire de plusieurs festivals, comme Le Bout du Monde dans la presqu’île de Crozon ou la Fête du bruit à Landerneau. Il s’inscrit durablement dans le paysage culturel local ».

Son implication dans les Vieilles Charrues est donc naturelle. « C’est un partenariat majeur pour nous, estime Jérôme Tréhorel (Directeur du Festival).

Nous avons besoin de partenaires régionaux solides qui nous aident à pérenniser le festival pour les vingt prochaines années ».
»
Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme d’affaires : le Palais des Festivals vers une profonde mutation

Tourisme d’affaires : le Palais des Festivals vers une profonde mutation

1448 vues
13 avril 2021 0

Confronté depuis un an à l’annulation des grandes manifestations professionnelles, le Palais des Festivals...

Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont

Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont

8555 vues
22 mars 2021 1

L’hôtel Fairmont Monte-Carlo (4 étoiles) géré par Accor, l’un des plus grands de la...

Tourisme à Monaco : un plan social douloureux à la SBM

Tourisme à Monaco : un plan social douloureux à la SBM

3144 vues
18 mars 2021 0

A la Société des Bains de Mer à Monaco, l’accord avec les syndicats début...