Pourquoi le Pays Basque entre en guerre contre Airbnb


La France se bat contre Airbnb et ses confrères qui louent des appartements en ligne. Cette guerre est particulièrement intense au Pays basque français, d’où est originaire le député Iñaki Echaniz, qui a présenté récemment à l’Assemblée nationale une proposition de loi visant à « lutter contre la spéculation locative et favoriser l’accès au logement« . Traduisez : une loi anti-Airbnb, car elle modifie le régime fiscal – avec une hausse qui porte le taux à appliquer à 29 % – et limite désormais à 60 seulement les nuitées annuelles des 120 jours. 

Le défenseur du projet affirme que ces appartements ont augmenté de 130 % dans sa région et qu’ils causent de gros dégâts sur le marché du logement. 

Les propriétaires d’appartements, regroupés au sein d’une association nationale, ont réagi et affirment qu' »il faut s’en prendre aux spéculateurs, pas aux petits propriétaires« .

Les patrons disent que ce taux d’imposition proposé ne va pas aider l’offre à émerger mais au contraire, à masquer ces commerces.

Le porte-parole des propriétaires voit la main de l’industrie hôtelière derrière cette loi, qui presse de rendre plus difficiles les locations de courte durée.

Il accuse le projet de loi d’être populiste car, dit-il, « ces résidences sont complémentaires à l’offre hôtelière« .

L’idée de limiter le maximum pouvant être loué en ligne à 60 jours par an n’est pas comprise non plus.

« Je ne vois pas comment le passage à 60 jours peut inciter les propriétaires à convertir les locations saisonnières en baux annuels« .

Les propriétaires défendent que les plus petits ne soient pas agressés et demandent des mesures justes et proportionnées.

« C’est trop facile de faire des locations touristiques des boucs émissaires pour le problème du logement« .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Climatisation des aéroports : Venise adopte l’Intelligence Artificielle

Climatisation des aéroports : Venise adopte l’Intelligence Artificielle

2066 vues
23 février 2024 0

Ce chef-d’œuvre de l’ingénierie informatique s’appelle Sybil, il a été créé par Alperia, un...

SpeedMedia et Orchestra ensemble enfin

SpeedMedia et Orchestra ensemble enfin

3002 vues
21 février 2024 0

Les deux plateformes de distribution de voyages, Orchestra et SpeedMedia Services, viennent d’annoncer leurs...

Pourquoi Airbnb veut à tout prix se diversifier

Pourquoi Airbnb veut à tout prix se diversifier

2680 vues
19 février 2024 0

Airbnb fait face à une année de nouveaux défis après les résultats positifs obtenus...