Pourquoi l’accord Airbnb avec le CIO déclenche autant la colère des hôteliers


Réunis en congrès, les hôteliers français ont décidé, pour l’instant à titre provisoire, de suspendre leur participation dans l’organisation des Jeux Olympique de 2024 à Paris. Ils dénoncent vertement le partenariat annoncé lundi dernier entre la plateforme Airbnb et le Comité International Olympique avec la ville de Paris.

Le Comité International Olympique (CIO) et Airbnb ont en effet annoncé un accord historique pour soutenir le Mouvement olympique jusqu’en 2028. « Ce partenariat, qui s’étendra sur neuf ans et couvrira cinq Jeux, vise à créer une nouvelle norme en matière d’accueil. Une initiative qui bénéficiera autant aux villes hôtes qu’aux spectateurs, supporteurs et athlètes« .

Selon les observateurs, on estime ce contrat de sponsoring à environ 500 millions de dollars (450 millions d’euros).

Hier lors de leur 67e Congrès à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), les membres de la branche hôtellerie de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) ont dénoncé un partenariat «totalement irrespectueux envers les professionnels de l’hôtellerie».





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un 11ème hôtel au Sri Lanka pour Cinammon

Un 11ème hôtel au Sri Lanka pour Cinammon

872 vues
10 décembre 2019 0

Cinnamon Hotels & Resorts est fier d’inaugurer son tout nouvel établissement 5* au Sri...

Sale temps pour l’hôtellerie touristique française

Sale temps pour l’hôtellerie touristique française

1142 vues
6 décembre 2019 0

L’hôtellerie française recule encore un peu en ce mois de la Toussaint. Un mois...

Radisson Hotel Group ouvre son premier hôtel à Casablanca

Radisson Hotel Group ouvre son premier hôtel à Casablanca

886 vues
5 décembre 2019 0

Radisson Blu, la marque hôtelière haut de gamme qui offre des services personnalisés d’accueil...