Pourquoi la Grèce a décidé de rouvrir son tourisme le 14 mai


C’est depuis le superbe Musée Archéologique de l’Acropole à Athènes que Harry Théoharis, le Ministre du Tourisme Grec, a tenu une conférence de presse distancielle à l’occasion du salon du tourisme ITB 2021 qui s’est tenu de manière totalement virtuelle. La grande annonce faite par Harry Théoharis, fut bien évidemment la décision prise par le gouvernement grec de la réouverture aux touristes des frontières du pays à compter du 14 mai prochain. Cette ouverture se fera principalement pour les voyageurs en provenance de l’Union Européenne (et du Royaume Uni) mais aussi de quelques autres pays considérés comme étant sanitairement assez sûrs comme Israël par exemple.

Evidemment, assurer la sécurité sanitaire des touristes comme de ses concitoyens reste la préoccupation majeure du Ministre, dans un pays qui a su se placer dans les meilleurs face à la pandémie mondiale, avec un nombre de décès qui atteint seulement les 7.000 depuis le début de l’épidémie alors que la France dépasse les 90.000 morts.

Pour cela, le gouvernement grec a su prendre des décisions draconiennes, fermeture des frontières, quarantaine obligatoire au retour dans le pays, confinements sévères, interdiction aux habitants du pays de se déplacer d’une préfecture à l’autre, et cela même pendant la période de Noël et du Jour de l’An.

Mais ces efforts ont payé et l’arrivée de la vaccination va encore contribuer à améliorer la situation. A ce sujet, il est prévu que les acteurs du tourisme et les personnels hôteliers soient considérés comme prioritaires pour la vaccination.

Pour pouvoir entrer en Grèce à partir du 14 mai, les voyageurs devront présenter un test PCR négatif de moins de 72h. Mais ils pourront être soumis à des tests PCR rapides qui seront pratiqués de manière aléatoire dans les aéroports d’arrivée.

Le Ministre a précisé que les voyageurs pouvant justifier d’une vaccination complète (2 injections + le délai de quelques jours) ou qui seraient guéris d’une infection Covid, devraient être dispensés de test PCR, mais cela est encore dépendant de l’élaboration d’un justificatif de vaccination, quel que soit le nom qu’on lui donne, Certificat Sanitaire, Green Pass…, qui soit homologué par les instances européennes.

Harry Théoharis qui milite sans relâche depuis des mois auprès de ses homologues européens, de l’Organisation mondiale du Tourisme (UNWTO) et de la Commission Européenne pour la création de ce sésame pour faciliter les voyages a toujours précisé qu’en aucun cas la vaccination ne serait rendue obligatoire pour voyager.

Autre annonce faite par Harry Théoharis, qui va encore augmenter l’image positive de la Grèce par rapport à quelques autres destinations méditerranéennes concurrentes et rendre la Grèce nettement plus attractive, c’est la couverture sanitaire offertes aux voyageurs, à même de rassurer les plus hypochondriaques d’entre eux (… et tous les autres !).

Au cas, malheureux, ou un touriste viendrait à être diagnostiqué positif au cours de son séjour en Grèce, et donc placé en quarantaine dans des établissements hôteliers qui ont été pré-réquisitionnés à cet effet dans chaque région touristique, le Gouvernement Grec a décidé de prendre totalement à sa charge les frais de quarantaine (transferts, hébergement, repas…) ainsi que tous les frais hospitaliers en cas de nécessité. Aucun de ces frais de quarantaine et de soins ne seront à la charge des voyageurs.

Cette annonce du retour des touristes en Grèce à partir du 14 mai est une nouvelle extrêmement positive aussi bien pour les opérateurs touristiques grecs au premier rang desquels les hôteliers que pour les agences de voyage et les tour-opérateurs français.

Les acteurs du tourisme grecs n’ont pas perdu de temps et ils ont organisé un webinar professionnel hybride Grèce-France qui sera diffusé en direct-live mercredi qui vient, le 18 mars à 13h pour faire un point sur les perspectives de la saison à venir.

Cet événement on-line « Greek Panorama » www.greekpanorama.com placé sous les auspices de l’Organisation Hellénique du Tourisme sera inaugurée par Dimitra Voziki, la directrice de l’Office du Tourisme Grec de Paris.

Cet événement sera diffusé en direct via la plateforme Zoom et via Facebook avec une série de vidéos reprises sur Youtube.

Frédéric de Poligny





    7 commentaires pour “Pourquoi la Grèce a décidé de rouvrir son tourisme le 14 mai

    1. Bonjour je suis un peu dans le même cas que Stéphanie FaURE
      Nous avons réservé pour l’ascension à Santorin du 12 au 16 mai
      Les touristes sont ils autorisés à y entrer quand même ? Merci

    2. Bonjour
      J si reçu les deux vaccins Pfizer biotech en février
      Je suis personnel médical
      Sur mes deux documents il n est pas précisé ke nom du vaccin
      Quel dois-je faite

    3. Bonjour
      Yvan a mal calculée la Grèce à vacciner plus de 10% de sa population et non pas 1pc la Grèce compte environ 11 millions d’habitants et a la date du 13-03-2021,
      1 283 472 personnes ont déjà été vacciner dont
      406 067 personnes ont déjà pris 2 doses et 877 405 personnes ont pris 1 dose. donc pas de soucis les touristes peuvent venir.
      Ευχαριστούμε

    4. Bonjour
      Merci à Yvan mais je pense vous avez mal calculée la Grèce à vacciner plus de 10% de sa population et non pas 1pc la Grèce compte environ 11 millions d’habitants et a la date du 13-03-2021,
      1 283 472 personnes ont déjà été vacciner dont
      406 067 personnes ont déjà pris 2 doses et 877 405 personnes ont pris 1 dose. donc pas de soucis les touristes peuvent venir.
      Ευχαριστούμε

    5. Bonjour
      Je ne sais pas ou vous avez eu vos informations mais il n’est pas prévu que le gouvernement Grec prenne en charge les touristes qui développerai le Virus une fois dans le pays. Ensuite le pays n’a vacciné que 1 pc de sa population et les Européens qui vivent ici ne sont toujours pas autorisés a se faire vacciner. Si la Grèce ouvre ses portes; vaccin ou pas la procédure sera exactement la même que l’année dernière avec un test PCR obligatoire en plus et possible quarantaine (pour les vaccinés qui ont reçu un vaccin non reconnu par la Grèce). Port du masque dans tous les lieux publics (ferry inclus) musée (qui ne sont actuellement pas prévu d’ouvrir), terrasse de café, restaurant (avec capacité réduite); Tout n’est pas aussi simple que vous l’écrivez malheureusement

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi le tourisme en Algérie reste toujours à découvrir

Pourquoi le tourisme en Algérie reste toujours à découvrir

1814 vues
11 mai 2021 0

Il y a deux ans, beaucoup de tour opérateurs avaient le sourire aux lèvres...

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

1430 vues
7 mai 2021 0

La BBC rapporte que les alpinistes du camp de base de l’Everest au Népal...

Tourisme et tests PCR : qui doit supporter les coûts ?

Tourisme et tests PCR : qui doit supporter les coûts ?

1384 vues
6 mai 2021 0

Le coût élevé des tests PCR représente un obstacle presque insurmontable à la réactivation...