Pourquoi Europcar mise sur l’auto Partage ?


En peu de temps, le groupe Europcar aura massivement investi dans le secteur de l’autopartage. Une formule qui séduit de nombreux adeptes et qu’il ne pouvait ignorer. Le groupe a également investi toujours dans la location de voitures traditionnelle notamment en Espagne et au Portugal.

Un groupe qui reste français

Europcar reste une entreprise française de location de véhicules.

C’est toujours important de le signaler. Elle a été créée en 1949 à Paris.

Elle se proclame aujourd’hui première entreprise de location européenne et est tout de même présent dans plus de 145 pays.

Le groupe Europcar opère à travers le monde sous ses deux marques, Europcar et InterRent, sa marque low-cost.

Europcar investi dans l’autopartage

Le groupe a pris 20 % de la société SnappCar, un spécialiste du partage de voiture entre particuliers. SnappCar a été fondée en 2011 aux Pays-Bas.

En 2017, il y avait plus de 250.000 membres et 30.000 voitures se sont louées. L’ambition de la société est de pouvoir louer 5 millions de véhicules d’ici 2022 un peu partout en Europe.

En Avril 2015, la société a acquis la société danoise MinBilDilBil (ma voiture, votre voiture). Europcar aura ainsi investi 10 millions d’euros dans cette société.

Europcar rachète un loueur low-cost

Europcar va acquérir Goldcar pour 550 millions d’euros. Goldcar est un opérateur low-cost en Europe mais surtout avec un fort positionnement en Espagne et au Portugal.

En 2016, Goldcar a généré des revenus d’environ 240 millions €.

Une étape importante pour Europcar

Caroline Parot, présidente du directoire d’Europcar, a déclaré : «Après l’acquisition de Buchbinder en mai, l’acquisition de Goldcar est encore une autre étape stratégique importante pour le Groupe Europcar car il nous permettra de devenir un acteur majeur dans le segment à faible coût européen ».

Ce rachat devrait permettre à Europcar de générer près de 30 millions € de synergies de coûts par an d’ici 2020.

Serge Fabre





    1 commentaire pour “Pourquoi Europcar mise sur l’auto Partage ?

    1. Bonjour,
      Je travaille pour le service presse d’Europcar.

      Nous avons noté l’article de monsieur Serge Fabre sur votre site La Quotidienne.fr, intitulé Pourquoi Europcar mise sur l’autopartage ?

      Il est indiqué que
      « « Le groupe a pris 20 % de la société SnappCar, un spécialiste du partage de voiture entre particuliers. SnappCar a été fondée en 2011 aux Pays-Bas.
      En 2017, il y avait plus de 250.000 membres et 30.000 voitures se sont louées. L’ambition de la société est de pouvoir louer 5 millions de véhicules d’ici 2022 un peu partout en Europe.
      En Avril 2015, la société a acquis la société danoise MinBilDilBil (ma voiture, votre voiture). Europcar aura ainsi investi 10 millions d’euros dans cette société ».

      La dernière phrase n’est pas exacte, Europcar n’a pas investi dans MinBilDilBil, seul Snappcar l’a fait. Snappcar qui aura été racheté par Europcar au milieu du mois de juin 2017.
      Par ailleurs, il est écrit que « Le groupe Europcar opère à travers le monde sous ses deux marques, Europcar et InterRent, sa marque low-cost ».
      Or, Europcar est présent dans 130 pays et territoires.

      Patrick Chastel
      Assistant Account Executive
      Elan Edelman

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les influenceurs du Tourisme sont-ils vraiment efficaces ?

Les influenceurs du Tourisme sont-ils vraiment efficaces ?

2038 vues
12 juillet 2019 0

La tendance actuelle se porte sur les « influenceurs ». Il s’agit de personnes...

Combien apporte Airbnb à la France finalement ?

Combien apporte Airbnb à la France finalement ?

1778 vues
11 juillet 2019 0

La dernière annonce d’Airbnb peut nous laisser pantois. La société affirme apporter des milliards...

En Chine bientôt la saisie des empreintes digitales obligatoire pour l’obtention du visa

En Chine bientôt la saisie des empreintes digitales obligatoire pour l’obtention du visa

1707 vues
2 juillet 2019 0

Dans l’air du temps depuis plusieurs années, les autorités consulaires chinoises en France imposeront...