La plage de Piémanson (Arles) met les choses à nu


Depuis les années 50 la plage de Piémanson subissait chaque année de début mai à fin septembre une fréquentation touristique de plus en plus intensive, anarchique et illégale (camping sauvage et circulation irrégulière des véhicules). Ces dernières années, des pics de fréquentation étaient enregistrés: 10 000 personnes, 2000 véhicules et 1500 structures de campings (caravanes, camping-cars et tentes) à certaines périodes.

Mais ce qui avait pu être toléré à une certaine époque ne peut plus l’être car cette situation entraînait de nombreux problèmes en matière de sécurité des personnes et des biens et de protection de la nature, notamment des risques de submersion marine et de débordement du Rhône et des difficultés d’évacuation lors des d’empleins qui sont fréquents;

La fin du camping sauvage

En août 2015, le Maire d’Arles avait même dû décider l’évacuation à l’occasion d’intempéries, certains campeurs ayant d’ailleurs refusé de quitter les lieux;

plage de Piémanson-2Lors de l’été 2015, ont été strictement interdites les constructions illégales et les constructions en dur qui fleurissaient les saisons précédentes et des campagnes d’information ont été menées auprès des estivants par la Gendarmerie et la Direction départementale des territoires et de la mer annonçant l’interdiction totale de camping sur le site en 2016.

La fin du camping sauvage sur la plage de Piémanson dès 2016 a été confirmée récemment lors de ses vœux par le préfet de région Stéphane Bouillon avec comme conséquence directe la pose par la préfecture de gros rochers pour interdire l’accès à la plage.

Vers une solution alternative

Cette année, une aire de régulation est mise en place par l’Etat, espace dans lequel sera autorisé à leurs risques et périls le stationnement diurne des véhicules. Le stationnement ne sera pas autorisé la nuit. Cet aménagement a été conçu pour laisser un accès possible aux services et professionnels de la mer dûment autorisés. Les infractions éventuelles seront systématiquement relevées par la Gendarmerie. Un bilan sera fait à l’issue de la saison.

D’autre part, parmi les projets concrets, la construction d’un camping, installé sur trois hectares à la sortie sud du village et porté par un investisseur privé, est sur les rails, avec un permis qui pourrait être délivré cette année pour une réalisation en 2017.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi la politique des USA fait souffrir le tourisme aux Caraïbes

Pourquoi la politique des USA fait souffrir le tourisme aux Caraïbes

1461 vues
22 janvier 2021 0

La plupart des grandes chaînes hôtelières européennes font face avec frustration à l’aggravation de...

Transport aérien pour le tourisme : Le « Low Cost » a t-il encore un sens ?

Transport aérien pour le tourisme : Le « Low Cost » a t-il encore un sens ?

3017 vues
21 janvier 2021 1

L’aventure Norwegian est pliée tout au moins pour ce qui concerne le long courrier....

Tourisme à la montagne : une journée cruciale aujourd’hui pour tous les professionnels

Tourisme à la montagne : une journée cruciale aujourd’hui pour tous les professionnels

1469 vues
20 janvier 2021 0

Tous les professionnels du tourisme à la montagne, les moniteurs de ski, les écoles,...