Philippines Airlines recherche un investisseur stratégique et une alliance


La compagnie Philippines Airlines est détenue par un des hommes les plus riches des Philippines. Désormais bien gérée et possédant une flotte d’appareils modernes, la compagnie aérienne devrait prochainement entrer en bourse mais auparavant, elle souhaite convaincre un allié stratégique et entrer dans une des grandes alliances mondiales.

Lucio Tan : un milliardaire aux multiples activités

Lucio Tan (photo) était la 4ème fortune des Philippines en 2014 avec des activités dans la bière, le tabac ou l’aviation. C’est notamment, dit-on, un passionné d’hélicoptère. Il a repris la majorité des actions de Philippines Airlines il y a un peu plus d’un an qui était entre les mains du groupe San Miguel Corporation.

Et c’est logiquement le patron financier du groupe de Lucio Tan, Jaime Bautista, qui a été nommé, à la fin de l’année dernière,  CEO

Depuis lors, Bautista a entrepris un examen complet du réseau de Philippine Airlines. Il a revu les plans d’achats d’appareils à court et moyen terme avec pour objectif d’améliorer l’attractivité de la compagnie aérienne auprès des investisseurs.

Philippines Airlines souhaite de nouveaux appareils plus performants

Alors que la compagnie aérienne affiche un bébénéfice Jaime Bautista est maintenant prêt à réaliser la prochaine phase de ses projets qui comprend l’acquisition de nouveaux avions long-courriers pour remplacer la flotte d’A340. La plupart des compagnies aériennes cherchent d’ailleurs à se débarrasser de ce pourtant excellent appareil mais néanmoins trop gourmand en carburant.

La compagnie des Philippines cherche un investisseur et partenaire stratégique

Avant d’entrer en bourse, Philippines Airlines est à la recherche d’un partenaire stratégique qui lui permettrait d’adhérer à une des grandes alliances mondiales. Cela permettrait de mieux valoriser la compagnie.

philippines airlinesPAL préférerait ainsi, selon son président, « un partenaire étranger qui soit également un transporteur aérien« . Le transporteur est prêt à vendre jusqu’à 40% de son capital.

Le partenaire stratégique pourrait être Etihad

Dans un rapport 2014 publié par le Centre for Asia Pacific Aviation (CAPA), il a été noté que l’investissement d’une compagnie aérienne japonaise, coréenne, singapourienne serait hautement improbable étant donné le chevauchement des réseaux.

Un partenariat avec une compagnie chinoise serait parfait mais cependant peu probable compte tenu des mauvaises relations entre Pékin et Manille. Toutefois, le rapport a également noté que l’investissement d’un transporteur du Moyen-Orient, comme Etihad, qui a déjà des relations avec Philippine Airlines, pourrait offrir beaucoup de potentiel.

Un transporteur aérien américain offrirait également un bon potentiel compte tenu du nombre de philippins se trouvant aux US.

La recherche d’une entrée dans une alliance mondiale est également évoquée (cela fait partie des priorités de Philippines Airlines). Il se dit que les principales discussions se feraient avec Star Alliance mais également avec Skyteam.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Quand le pouvoir malgache s’improvise voyagiste

Quand le pouvoir malgache s’improvise voyagiste

1153 vues
12 juillet 2019 0

Le football peut rendre fou tant la passion est exacerbée. Actuellement, la Coupe d’Afrique...

Le Nouveau Brunswick, la province Canadienne qui veut attirer les groupes francophones

Le Nouveau Brunswick, la province Canadienne qui veut attirer les groupes francophones

2284 vues
11 juillet 2019 0

Parlez du Canada à un français et aussitôt il vous répondra Québec et Montréal...

Les défis futurs du tourisme monténégrin

Les défis futurs du tourisme monténégrin

1152 vues
9 juillet 2019 0

J’ai dressé hier un tableau flatteur du tourisme monténégrin. Il représente ma perception sincère...