Paris prend son tourisme très au sérieux. Voici comment …


Jean-François Martins est l’adjoint à la mairie de Paris en charge du Tourisme. Invité récemment à déjeuner par La Quotidienne, il a présenté les mesures concrètes qui devraient redonner selon lui quelques couleurs au tourisme parisien mis à mal, ce n’est un secret pour personne, par entre autres, les attaques et menaces terroristes ultra médiatisées. Paradoxalement ces mesures n’ont, à notre connaissance, jamais été publiées auparavant. Pourtant elles sont déjà mises en oeuvre dans la capitale.

Lors du dernier conseil de Paris ont été abordés deux sujets majeurs : la relance immédiate du marché touristique et notamment par la promotion ainsi que la stratégie « industrielle  » à long terme de la capitale au niveau touristique.

jean françois Martins-mairie de paris-tourisme« Nous allons développer l’ensemble de l’offre parisienne  » a ainsi indiqué Jean-François Martins,  » en ouvrant notamment 20 000 chambres supplémentaires dans les six prochaines années. Nous allons également offrir de nouvelles alternatives au niveau des transports pour fluidifier et élargir les offres actuelles« .

La mairie veut de plus développer des offres d’expériences touristiques en allant sur de nouveaux territoires tels le tourisme urbain , le tourisme LGBT ou le tourisme de la nature en ville, notamment.

jean françois martins-parisUn constat aujourd’hui plutôt négatif

De janvier à Octobre 2016, le tourisme à Paris a baissé de 8 %. La baisse aurait pu être en core plus marquée si les effets combinés de la Cop 21 et de l’Euro 2016 de foot n’avaient largement amortis la chute.

Par contre, « sur l’individuel loisirs étrangers, la baisse se situe autour de 20 %« , admet Jean-François Martins.

Un schéma de relance avalisé par les professionnels

A l’intérieur du comité de Destination Paris siègent plus de 200 professionnels du tourisme, rappelle Jean-François Martins qui précise que « dans le cadre des études qualitatives, c’est également quelques 400 auditions qui ont été réalisées auprès d’eux« .

Il est vrai que la politique touristique de la ville est principalement une affaire gérée par le secteur privé : Le touriste arrive généralement par avion (ou parfois par le train). Il prend un taxi. Il déjeune et dîne dans un restaurant et loge dans un hôtel (ou chez un propriétaire privé dans le cas d’Airbnb).

La ville ne peut donc se substituer à cette chaîne d’entreprises privées.

Des mesures concrètes déjà en place

Concernant la promotion de Paris, en 2017, il y aura une enveloppe de 8 millions d’euros supplémentaires pour les marchés jugés prioritaires (Europe, USA,  Asie).

Seront privilégiés les médias d’information et de divertissement (pub digitale, relations presse, marketing direct, etc.) mais également le cinéma et les séries TV.

La ville va aussi travailler sur son offre muséale et patrimoniale. Un nouvel accueil sera proposé à la Tour Eiffel dans l’esprit de ce qui a déjà été fait au Louvre.

L’éclairage de l’Arc de Triomphe sera refait et Paris va investir sur son patrimoine cultuel avec la rénovation de certaines églises emblématiques de la capitale.

paris-2« Nous envisageons également de créer des nouveaux lieux dédié à la gastronomie française notamment La Cité de la gastronomie à Paris-Rungis et un pavillon sur les Champs Elysées avec une résidence tournante des plus grands chefs parisiens« .

Les questions de propreté des monuments, de la sécurité des biens et des personnes sont prises très au sérieux par les autorités de la ville qui par ailleurs n’oublient pas l’une des composantes essentielles du tourisme à Paris : le shopping.

« La maire de Paris a fait le choix de permettre aux commerces d’ouvrir 12 dimanches par an au lieu de 4 précédemment  » indique ainsi Jean-François Martins.

PR

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme et transport : Le trafic entre le royaume uni et l’Europe en grand danger

Tourisme et transport : Le trafic entre le royaume uni et l’Europe en grand danger

1468 vues
19 octobre 2020 0

Le secrétaire britannique aux Transports, Grant Shapps, a sonné l’alarme la semaine dernière lors...

Bataille rangée entre guides professionnels tourisme et « greeters « 

Bataille rangée entre guides professionnels tourisme et « greeters « 

1143 vues
19 octobre 2020 0

L’Association des guides-conférenciers Sud-Provence reproche à l’office de tourisme de Nice de promouvoir les...

On a testé le circuit safe tourism en Autriche. En vrai.

On a testé le circuit safe tourism en Autriche. En vrai.

2217 vues
16 octobre 2020 0

Avec la Covid-19 et ses évolutions imprévisibles, une inquiétude légitime a envahi nombre de...