Ou l’on reparle de la concurrence déloyale dans l’hotellerie


L’Association pour un Hébergement et un TOurisme Professionnels (AhTop) en appelle aux pouvoirs publics sur l’urgente question de la concurrence déloyale exercée par les acteurs de la location de meublés touristiques sur le secteur de l’hôtellerie. Un débat doit s’ouvrir autour des conséquences du développement dérégulé des plateformes d’hébergement en ligne et de l’impact sur ses 2,2 millions d’emplois.

Pour Jean-Bernard Falco, Président d’AhTop, « les jeunes qui cherchent désespérément à se loger et les classes moyennes, qui du fait de la multiplication illégale de meublés touristiques, ont de moins en moins accès aux locations d’appartements en centre ville ». Il ajoute : « l’économie dite collaborative est de moins en moins une économie du partage : c’est de plus en plus du pur business qui s’affranchit des règles, c’est une évidence

Le développement exponentiel, incontrôlé, illégal et déloyal des offres d’acteurs professionnels de la location meublée touristique à travers les plateformes d’hébergement en ligne conduit dans de nombreuses villes françaises à priver les habitants d’un accès au logement dans les centres villes et place les hôteliers et les commerces dans une situation économique précaire.

Il est du devoir des 30.000 adhérents de l’AhTop, d’alerter tous les acteurs sur l’urgence qu’il y a aujourd’hui à faire appliquer la loi en vigueur. Si une taxe de séjour inéquitable commence à peine à être collectée par Airbnb et seulement à Paris, qu’en est-il de la TVA, des divers impôts sur les sociétés, des charges sociales, voire de l’impôt sur le revenu, dont s’affranchissent de nombreux professionnels déguisés en particuliers ?

« Il faut bien comprendre qu’au delà des professionnels du secteur, ce sont tous les contribuables français qui sont lésés lorsque les règles fiscales ne sont pas respectées. Le manque à gagner est considérable pour le budget de l’Etat comme le reconnaissent par ailleurs de nombreux parlementaires » assure le Président d’AhTop.

« Par ses innovations, l’économie du partage est une formidable opportunité pour la croissance française. Nous y sommes favorables. Cependant chacun doit jouer la partie à armes égales. Il n’est pas concevable que certains puissent contourner la loi, aux dépens d’un secteur professionnel« .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Soupe à la grimace chez Accor hotels

Soupe à la grimace chez Accor hotels

1511 vues
14 janvier 2021 0

Le géant hôtelier Accor va se séparer de 767 collaborateurs au cours des prochains...

On a testé pour vous le tout premier Accor MGallery en Grèce

On a testé pour vous le tout premier Accor MGallery en Grèce

1402 vues
13 janvier 2021 0

C’est en septembre dernier, pendant la période du déconfinement, que nous avons pu aller...

Une formation « Hospitality Middle Manager »  proposée à partir de février

Une formation « Hospitality Middle Manager » proposée à partir de février

1588 vues
12 janvier 2021 0

Cette une nouvelle formation « Hospitality Middle Manager » a été monté avec les...