Oh, la Kanamara Matsuri a fait dresser le Japon …


La Kanamara Matsuri n’est pas d’une orgie publique mais d’une manifestation ancestrale et historique connue de tous les nippons qui attire chaque année plusieurs milliers de visiteurs et touristes venus du monde entier pour y participer.

La célébration de la fertilité et de la sexualité

Ce rassemblement puise ses origines dans le Shintoïsme. Il a pour vocation d’honorer et de célébrer la fertilité et la sexualité. Cet évènement se produit tous les premiers dimanches du mois d’Avril, chaque année dans le centre du sanctuaire de Kanayama situé proche de Kawaki.

La victoire du pénis face aux démons

Une vieille légende japonaise raconte qu’un mauvais esprit se serait caché dans le vagin d’une jeune fille dont il était tombé éperdument amoureux. Ce mauvais esprit était jaloux et possessif. Il prit possession du corps de la belle pour lui interdire tout plaisir charnel avec un autre homme. La jeune fille décida quand même de se marier.

Kanamara-Matsuri-japonMais au moment de consommer sa nuit de noce, l’esprit castra le futur époux. Afin de chasser le mauvais esprit, un forgeron façonna un phallus de fer pour briser les dents du démon. Il réussit à vaincre et à le chasser! Ce phallus est devenu au fil du temps une véritable relique.

Curiosité ou protection, tout le monde trouve son compte

Le phallus en acier noir d’un mètre de hauteur se trouve dans la cour du sanctuaire pour honorer les divinités Shinto de la fertilité, de l’accouchement et la protection contre les maladies sexuellement transmissibles.

Au fil des siècles, les travailleurs du sexe font également un pèlerinage au sanctuaire afin de bénéficier des pouvoirs de protection du phallus de fer. Que ce soit par curiosité, pour faire la fête, pour prier les dieux d’accorder un enfant dans l’année ou pour favoriser l’épanouissement sexuel dans son couple … tout est bon pour se réunir et célébrer !

Des chants à la gloire des divins organes

Après une courte cérémonie religieuse effectuée au temple Kanayama, le grand pénis rose est emmené au temple. Ensuite, on assiste à un défilé de pénis géants. La fête bat alors son plein quand les porteurs se mettent à chanter et crier à la gloire de leurs divins organes.

Kanamara-Matsuri-fete-penis-KanayamaDes souvenirs à la forme de pénis

Les dizaines de milliers de personnes qui se rassemblent chaque printemps pour le festival peuvent acheter des souvenirs. La plupart ont une forme phallique. On y trouve des porte-clés, des bibelots, des stylos, des chocolats. De jeunes enfants et des grands-mères vêtues de kimonos viennent également dans cette fête à la gloire du pénis.

Une fête également très utile

L’argent provenant de la vente des souvenirs grivois vont à la recherche du VIH. Il s’agit donc d’une démarche utile pour son rôle éducatif.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Abu Dhabi lance la certification casher de ses hôtels

Abu Dhabi lance la certification casher de ses hôtels

1043 vues
22 octobre 2020 0

Le Département de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi (DCT Abu Dhabi) a...

Tourisme & coronavirus : le Pays de Galles se referme vendredi

Tourisme & coronavirus : le Pays de Galles se referme vendredi

1147 vues
20 octobre 2020 0

Hier lundi 19 octobre le Pays de Galles a prévenu de l’instauration, à compté...

L’Australie rouvre ses frontières aux touristes néo-zélandais

L’Australie rouvre ses frontières aux touristes néo-zélandais

964 vues
19 octobre 2020 0

Une petite brèche limitée s’est ouverte en fin de semaine dernière, le premier vol...