O’ Voyages voit encore plus grand


C’est un grand virage que voulait annoncer hier après-midi Raouf Benslimane, le président de Thalasso N°1/O’ Voyages avec la montée en puissance du Long Courrier et le développement du package dynamique. Amorcée déjà depuis deux ans, le groupe a décidé de passer la surmultipliée pour atteindre ses objectifs 2019 à savoir : dépasser les 200 millions d’euros de CA, progresser en qualité produit et en rapport qualité/prix et améliorer sa présence sur les destinations touristiques majeures.

« Depuis 15 ans nous n’avons jamais cesser d’évoluer et de nous adapter  » précisait Samia Benslimane, la Directrice de Thalasso N°1 O’ Voyages et épouse du président.

Une adaptation qui s’est d’abord déroulée aux Canaries, où le groupe est désormais incontournable, mais qui se tourne aujourd’hui vers le Moyen et le Long Courrier là où le voyagiste n’ouvre pas moins cette année de 16 nouvelles destinations au global.

Des O Clubs en progression partout

En 2018, 105 000 clients ont séjourné en O Club (sur un total de 312 000 pax). Et c’est clairement un segment sur lequel va capitaliser encore Thalasso N°1/ O’ Voyages  et qui lui permet non seulement de fidéliser ses clients et ses fournisseurs locaux mais aussi de retrouver ses fondamentaux : la prise de risques et l’engagement pur et dur hôtelier et aérien.

« Il ne reste plus beaucoup de tour opérateurs indépendants qui affrètent des avions et s’engagent fortement avec les hôteliers » indique Raouf Benslimane.

Réussir cette gageure est un exploit désormais et un avantage pour les distributeurs qui disposent ainsi de produits faciles à vendre et disponibles sur quasiment tout l’hexagone.
Car le package dynamique est un avantage certain et un levier de croissance puissant sur des destinations non engagées mais il reste peu efficace en cas de défaillance des compagnies aériennes notamment. « Norwegian et Ryanair ferment quasiment sans préavis leurs bases en Espagne, nous devons nous adapter !  » constate un brin fataliste Samia Benslimane.

Engagez vous qu’ils disaient

Les O clubs permettent un déploiement large et affirment un positionnement extrêmement qualitatif.

Segmentés en Premium, Experience et Adults only, ils seront le moyen pour Thalasso N°1/ O’ Voyages de maintenir en 2019 son objectif de croissance de 15 à 20 % (190 M€ de CA ont été réalisé en 2018).

300 000 sièges sont d’ores et déjà engagés au départ de 14 villes de France. 4 appareils sont ainsi dédiés d’une capacité chacun de 189 sièges. Et le groupe pourra compter dès Avril prochain sur ses baladeurs aux Canaries (vol de mardi à mardi) et en Grèce.

Au total, 33 O clubs seront disponibles à la vente en 2019 dont beaucoup avec des tarifs compétitifs (moins de 1 000 euros la semaine en All inclusive).
La grande nouveauté c’est leur ouverture au monde avec notamment de très bons produits à Dubaï (en compétition serrée avec le Club Med), au Kenya (Mombassa), aux Bahamas, en Bulgarie, au Maroc (Marrakech), à Maurice, au Vietnam ou encore en Thaïlande.

Thalasso N°1/ O’ Voyages n’en oublie sa chasse gardée du bassin méditerranée avec des nouveautés à Madère, aux Baléares, en Croatie et aux Canaries son terrain de jeu favori, là où il est encore le plus fort.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Consolidation dans l’hôtellerie : Six Senses mangé par les anglais

Consolidation dans l’hôtellerie : Six Senses mangé par les anglais

1357 vues
15 février 2019 0

Le rachat de chaines hôtelières par les géants américains ou chinois se poursuivent. Il...

Beachcomber Hotels grandit aussi avec ses clients

Beachcomber Hotels grandit aussi avec ses clients

1276 vues
14 février 2019 0

Que l’on voyage avec un bébé, de jeunes enfants ou encore des ados, Beachcomber...

Pourquoi Paris assigne encore Airbnb ?

Pourquoi Paris assigne encore Airbnb ?

995 vues
12 février 2019 0

La Mairie de Paris a adressé à Airbnb une assignation au Tribunal de Grande...