La Nouvelle-Aquitaine tire bien son épingle


La Nouvelle-Aquitaine est la région du Sud Ouest composée de l’Aquitaine, du Limousin et du Poitou-Charentes. Dans un contexte national et international difficile depuis le début de l’année (menaces terroristes, conflits sociaux, contraintes économiques, météo capricieuse au printemps, baisse des intentions de départs en vacances des français et des européens), en Nouvelle-Aquitaine, malgré une avant saison globalement en baisse, près des 72 % professionnels du tourisme de la région tirent un bon bilan de la haute saison 2016, avec une bonne fréquentation française et internationale.

Si fin juin, moins de 6 français sur 10 avaient l’intention de partir en vacances au cours de l’été, notamment faute de moyens financiers, pour les partants, la France, son littoral et le mois d’août étaient largement plébiscités. Les intentions de départ des européens étaient, quant à elles, en baisse de 7 points par rapport à 2015, avec cependant un budget vacances en hausse de 4 %. Le bord de mer reste la destination privilégiée pour 65 % des touristes européens qui ont surtout envie de se reposer, de passer du temps avec leur proche et de découvrir de nouvelles cultures.

nouvelle aquitaine 2L’avant saison bénéficie au tourisme urbain, notamment à Bordeaux qui a profité des matchs de l’Euro de football. Des ponts moins nombreux, une météo maussade, un contexte social et international agité ont rendu le début de saison difficile dans l’intérieur et sur le littoral de la région. La saison a été réellement lancée après le pont du 14 juillet qui, avec le retour du soleil et de la chaleur a vu l’arrivée des touristes français et internationaux.

Le démarrage de la saison a été un peu plus poussif dans l’intérieur. En juin et début juillet, l’ouverture de la Cité Internationale de la Tapisserie à Aubusson, de la Cité du Vin à Bordeaux, l’Euro de football avec des matchs à Bordeaux ou le passage du Tour de France à Limoges (ville étape) ont mis la Nouvelle-Aquitaine sous les projecteurs de l’actualité nationale et internationale à une période où les décisions de dernière minute se prennent.

Une haute saison réussie pour les professionnels du tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Les professionnels du littoral sont les plus satisfaits de la haute saison, avec 81 % d’opinions positives. Pour l’intérieur de la région, plus de 6 professionnels sur 10 émettent un avis favorable, notamment grâce à la fréquentation française.

nouvelle aquitaine 3En revanche, le bilan pour le tourisme urbain (47 % de bonnes opinions) est plus mitigé, en particulier pour Bordeaux, Limoges et Poitiers qui semblent avoir subi les conséquences des attentats de Nice, principalement pour la clientèle internationale.

Quel que soit l’hébergement, des résultats satisfaisants. C’est la clientèle française qui contribue à la réussite de la haute-saison dans les hôtels, résidences de tourisme, villages de vacances et agences de location alors que la fréquentation étrangère y est qualifiée de « moyenne ». Les clientèles françaises et internationales ont été présentes dans les campings dont le niveau d’activité est jugé en hausse par rapport à la haute saison 2015. La fréquentation est également estimée en progression pour le thermalisme et la thalassothérapie

Les britanniques, 1ère clientèle étrangère en Nouvelle-Aquitaine. La fréquentation internationale est jugée bonne pour la haute saison, malgré une baisse dans les grandes villes. Les britanniques constituent la 1ère clientèle des hôtels, des campings et des destinations de l’intérieur ; 38 % des professionnels jugent cependant leur fréquentation en baisse par rapport à 2015. Les britanniques sont suivis des allemands qui préfèrent le littoral et des espagnols qui privilégient les grandes villes.

nouvelle aquitaine 4Présents chez plus de 60 % des professionnels, néerlandais et belges complètent le palmarès des principales nationalités internationales présentent en Nouvelle-Aquitaine.

L’impact des attentats est plus important sur les clientèles internationales et le tourisme urbain. Si les touristes français n’ont pas renoncé à venir sur le littoral et dans l’intérieur de la Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux, Limoges et Poitiers-Futuroscope semblent avoir été plus touchées.

Pour 57 % des professionnels de Nouvelle-Aquitaine, les attentats ne paraissent pas avoir eu un impact sur la fréquentation internationale.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment Aéroport de Paris va trancher dans le vif

Comment Aéroport de Paris va trancher dans le vif

1071 vues
28 janvier 2021 0

ADP demande à ses salariés de baisser leur salaire. La direction d’ Aéroport De...

Tourisme et voyages : Les Pays-bas sonnent le glas des ambitions de KLM Royal Dutch Airlines

Tourisme et voyages : Les Pays-bas sonnent le glas des ambitions de KLM Royal Dutch Airlines

4420 vues
27 janvier 2021 0

Tous les vols passagers entre le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud et toute l’Amérique du...

Tourisme médical : À l’intérieur de la plus grande usine de vaccins au monde

Tourisme médical : À l’intérieur de la plus grande usine de vaccins au monde

1820 vues
26 janvier 2021 0

Les minuscules flacons tubes à essai, manipulés par une armée de techniciens silencieux portant...