Les nouveaux usages, selon l’âge du voyageur connecté


C’est l’un des changements parmi les plus importants dans le monde du tourisme de ces dernières années. La déferlante des Smartphones et des réseaux sociaux change de plus en plus les comportements de voyageurs. C’est le constat qui ressort d’une étude de Criteo, réalisée auprès de 1 000 sites marchands du voyage dans le monde, entre novembre 2014 et juin 2016.

23 % des réservations en ligne (y compris le train) passent désormais par le mobile en France. C’est + 15 % en un an, et la courbe ne devrait plus s’infléchir pour deux bonnes raisons : les sites pour mobiles sont enfin bien responsives et les applications sont de plus en plus efficaces, didactiques et sécurisées.

voyageur connectés -11Je clique donc je vole

Sans surprise, la réservation de vol sec est la plus utilisée.

« Le Smartphone passe de 9 % à 14 %, alors que la tablette recule de 11 % à 9 % sur la même étude« , explique Daniele Beccari, Head of Travel Product de Criteo.

Cette augmentation, qui n’est qu’un début, va croître avec la génération Millenials (et suivante), qui n’a aucune réticence à utiliser un portable pour acheter, pourvu que l’offre soit claire et sans conditions cachées.

voyageur connectés-12Pour les autres générations, l’étude Criteo montre qu’il y a encore de la marge et que le bon vieil ordinateur reste une valeur sûre.

93 % des interrogés invoquent la facilité transactionnelle sur l’ordinateur;
58 % la volonté de ne pas installer des applications;
54 % les inquiétudes par rapport à la sécurité;
54 % les craintes de frais d’itinérance.

Même si les freins s’estompent de jour en jour, et quelque soit le temps que cela mettra, le client voyageur d’aujourd’hui n’a plus grand-chose à voir avec celui qui poussait la porte des agences de voyages il y a 20 ou 30 ans pour consulter toutes les brochures papiers disponibles et finir par simplement acheter un billet de train.

voyages connectés-2D’après l’étude Connected Life de TNS Sofres, les Français ont passé en 2015 plus de temps à naviguer sur Internet qu’à regarder la télévision, avec 3,3 heures quotidiennes sur la Toile contre 2,3 heures devant le petit écran.

Data t’auras, même si t’en veux pas !

Les grands sites marchands aidés par des spécialistes comme Critéo tracent l’internaute quelque soit son écran et support de recherche, c’est le Cross-Device.

Faire de la Data est devenu la clef de voûte d’un gigantesque business en cours et surtout à venir.

À condition de déjouer les pièges des AdBlocks et autres sécurités sans cesse en évolution.

« L’enjeu financier du cross-device est colossal pour les grands acteurs du secteur« , relève ainsi Romain Roulleau, le Directeur e-commerce d’AccorHotels.

Robert Kassous





    1 commentaire pour “Les nouveaux usages, selon l’âge du voyageur connecté

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tension USA – Iran : quelles conséquences pour le tourisme ?

Tension USA – Iran : quelles conséquences pour le tourisme ?

1361 vues
24 juin 2019 0

Les tensions entre les Etats-Unis et l’Iran sont à leur comble depuis qu’un drone...

Tourisme en Amérique Latine : comment Globalia fait d’une pierre deux coups

Tourisme en Amérique Latine : comment Globalia fait d’une pierre deux coups

1401 vues
21 juin 2019 0

Le groupe espagnol, qui détient notamment Air Europa et la chaîne hôtelière Be Live,...

Pourquoi les croisières au départ de Singapour font un tabac ?

Pourquoi les croisières au départ de Singapour font un tabac ?

1365 vues
20 juin 2019 2

La situation géographique de Singapour aurait pu être un handicap. La ville-état se trouve...